Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

KHAJURĀHO

Le décor sculpté

Femme avec bijoux, Madhya Pradesh, Inde - crédits : J.-L. Nou/ AKG-images

Femme avec bijoux, Madhya Pradesh, Inde

L'ornementation règne partout, sur la modénature des soubassements, les encadrements des portes, les piliers, les balcons et surtout sur les plafonds. Ces derniers sont entièrement sculptés, soit en carrés concentriques (comme au maṇḍapa du Ghaṇṭai), soit en cercles comme au Dulādeo, où des consoles sculptées en forme de grands personnages debout imitent des coupoles rayonnantes.

Temple de Laksmana: frise - crédits : M. Borchi/ DeAgostini/ Getty Images

Temple de Laksmana: frise

Les hauts-reliefs parant les murs extérieurs font la renommée du style de Khajurāho. Divisés en bandes horizontales superposées, rythmés par des redans et séparés par des entablements et des doucines, ces reliefs représentent des couples, des groupes, ou encore des personnages isolés. Tous appartiennent à l'esthétique propre à ce style : silhouette allongée et souvent contournée, stylisation particulière du visage à l'ovale arrondi, aux yeux allongés et à demi fermés, aux sourcils en relief, au nez parfois pointu mais généralement droit et légèrement épaté, à la bouche sérieuse sinon un peu boudeuse. Les attitudes féminines surtout sont empreintes d'un certain maniérisme. Sur ces parois, l'on trouve également des sujets érotiques, héritiers des « couples amoureux » (mithuna) bien connus dès les époques anciennes de l'art indien.

Temple Lakshmana, Inde - crédits : M. Borchi/ De Agostini/ Getty Images

Temple Lakshmana, Inde

Quelques rondes-bosses ont été trouvées dans le site, tels ces groupes où un lion mythique à demi dressé domine une femme accroupie devant lui dans une attitude défensive (Mahādeva et Lakṣmaṇa). Les cambrures contrariées des corps de l'animal et de la femme sont d'une grande beauté et se retrouvent dans un combat au corps à corps où s'affrontent deux guerriers respectivement armés d'une massue et d'une épée.

Il faut mentionner aussi un taureau Nandin, monture sacrée (vāhana) de Śiva, abrité dans une des quatre chapelles élevées aux angles de la plate-forme du temple de Viśvanātha, ainsi qu'un colossal sanglier, forme du dieu Viṣṇu dans son incarnation (avatāra) de Vāraha. Abrité dans un petit temple du groupe occidental, son corps est entièrement recouvert de six cent soixante-quatorze petits personnages disposés en registres superposés : dieux, serpents (nāga), danseurs, musiciens, selon une iconographie connue ailleurs dans l'Inde, mais rarement exprimée avec autant de maîtrise.

Bien que les monuments que l'on peut visiter aujourd'hui à Khajurāho ne représentent qu'une faible partie de l'ensemble initial, ils témoignent de la grandeur des Candella et sont tout à fait caractéristiques de l'art médiéval de l'Inde centrale et septentrionale.

— Jeannine AUBOYER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : conservateur en chef du département des Arts asiatiques des Musées nationaux (musée Guimet), professeur à l'École du Louvre

Classification

Pour citer cet article

Jeannine AUBOYER. KHAJURĀHO [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Sanctuaire de Laksmana, Khajuraho, Inde - crédits :  Bridgeman Images

Sanctuaire de Laksmana, Khajuraho, Inde

Femme avec bijoux, Madhya Pradesh, Inde - crédits : J.-L. Nou/ AKG-images

Femme avec bijoux, Madhya Pradesh, Inde

Temple de Laksmana: frise - crédits : M. Borchi/ DeAgostini/ Getty Images

Temple de Laksmana: frise

Autres références

  • INDE (Arts et culture) - L'art

    • Écrit par Raïssa BRÉGEAT, Marie-Thérèse de MALLMANN, Rita RÉGNIER
    • 49 040 mots
    • 67 médias
    ...fleurissent en Orissā, au Madhya Pradesh, au Mālva, au Rājasthān, au Pañjāb, au Gujarāt, et au Mahārāṣṭra, depuis les alentours de l'an 1000. Les temples de Khajurāho (style Candela ou du Bundelkhaṇḍ, Madhya Pradesh, xe-xie s.) sont célèbres pour la beauté et la sensualité des personnages qui animent les...

Voir aussi