JOHNSON KELLY (1910-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si les satellites de surveillance militaires ont tendance à remplacer désormais les avions de reconnaissance, ces derniers ont largement contribué pour leur part, dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, au maintien de la paix. Parmi ces appareils, les plus performants et les plus célèbres sont sans conteste l'U-2 et le Blackbird (le SR-71). Ces deux avions ont été conçus et réalisés par la société américaine Lockheed, sous la direction de Clarence L. Johnson, plus communément appelé « Kelly » Johnson.

Né à Ishpeming, dans le Michigan, le 27 février 1910, Kelly Johnson disait avoir appris de ses parents, tous deux d'origine suédoise et émigrés aux États-Unis, le respect du travail. Dès l'âge de douze ans, il sut qu'il voulait construire des avions. Il reçut de son père, maçon et charpentier, l'amour et la connaissance des outils.

Kelly Johnson passa une maîtrise en aéronautique à l'université du Michigan, en 1933. Il fit toute sa carrière chez Lockheed, où il débuta comme ingénieur cette même année ; il prit sa retraite quelque quarante-deux années plus tard, alors qu'il était devenu vice-président senior de la compagnie.

C'est en 1943 que lui fut confiée la création d'une division chargée des projets avancés, à Burbank, en Californie. Celle-ci, devenue célèbre sous le nom de « Skunk Works » (du nom du skons, mouffette ou putois d'Amérique, animal réputé pour savoir tenir les curieux à distance), fut chargée des développements militaires les plus secrets.

Le premier appareil qui sortit de ces ateliers fut le XP-80, prototype du P-80, Shooting Star, premier avion de chasse à réaction à avoir été opérationnel dans l'armée de l'air américaine. L'appareil effectua son premier vol en janvier 1944, cent quarante-trois jours ayant suffi à Kelly Johnson et à son équipe pour le réaliser. Le P-80 devait s'illustrer pendant les premières années de la guerre de Corée. Plusieurs versions dérivées furent développées, dont le T-33, ou T-Bird, avion d'entraînement construit à plus de six mille exemplaires, et encore en service quarante années plus tard dans certains [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Yves BROCARD, « JOHNSON KELLY - (1910-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kelly-johnson/