SZYMANOWSKI KAROL (1882-1937)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Pologne indépendante

En cette fin de 1919, Szymanowski et sa famille quittent définitivement l'Ukraine et partent pour la Pologne, devenue un État indépendant mais territorialement très réduit. À Varsovie, ses œuvres, présentées lors d'un concert au conservatoire, ne suscitent aucun intérêt, et le compositeur décide de voyager à nouveau : il part pour Londres où il retrouve Arthur Rubinstein et Paul Kochanski, puis tous trois se rendent aux États-Unis. L'accueil y est très chaleureux, tant à New York qu'à Boston, villes où Pierre Monteux dirige deux fois la Deuxième Symphonie avec l'Orchestre symphonique de Boston. Fidèles, Rubinstein et Kochanski interprètent ici ses œuvres avec succès, en particulier les Mythes et Masques, lors d'un grand concert donné au Carnegie Hall. Le nom de Szymanowski commence à être cité également dans les programmes de radio, mais, maladroit en affaires et assez mal à l'aise dans la vie musicale américaine, le compositeur décide de rentrer. Ses succès outre-Atlantique lui ouvriront pourtant plus largement les portes en Europe. À Paris, Henri Prunières et La Revue musicale organisent un concert consacré à son œuvre, réunissant Robert Casadessus au piano, Paul Kochanski au violon et Stanislawa Szymanowska (la sœur du compositeur) comme soliste du Chant du muezzin fou (pour soprano). C'est à Paris que Szymanowski rencontre Ravel, Auric, Milhaud, Cocteau, Casals, Cortot, Landowska, Thibaud, Gide et Stravinski. Ses amis de toujours essaient de le convaincre de rester à l'étranger, de fuir la morose ambiance polonaise, bref de suivre leur exemple. Malgré leurs arguments, le compositeur décide de rentrer, profondément convaincu que son pays natal a besoin de lui. La constitution de l'État polonais réveille en lui un fanatique amour du mot « Pologne », et cet élan patriotique se double de la certitude qu'il n'est pas fait pour vivre à l'étranger. Déjà auteur de chants slaves, Slopievnie, il se tourne résolument vers les trésors du folklore polonais, vers celu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michel PAZDRO, « SZYMANOWSKI KAROL - (1882-1937) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/karol-szymanowski/