KAMPTOZOAIRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Kamptozoaires sont de petits animaux fixés, marins généralement, mais dont une famille vit exclusivement dans l'eau douce. Inclus autrefois parmi les Bryozoaires dont ils constituaient la classe des Endoproctes, les Kamptozoaires s'en distinguent cependant fondamentalement par leur organisation, leur embryogenèse, leur larve, leur métamorphose, leur bourgeonnement, ainsi que par leur éthologie.

Organisation

Le zoïde des Kamptozoaires par exemple chez Pedicellina a la forme d'une massue à symétrie bilatérale, dont le pédoncule s'évase progressivement ou brusquement en un calice contenant tous les organes.

La partie apicale du calice s'incline dans le plan sagittal vers l'une des faces dite ventrale ou frontale ; elle est en outre très fortement déprimée en une « cavité atriale », encore appelée vestibule, dans laquelle s'ouvre la bouche du côté de la face frontale, tandis qu'à l'arrière, du côté dorsal ou aboral, se dresse une papille portant à son sommet l'anus ; bouche et anus sont dans le plan médio-sagittal.

Sur le pourtour du calice, au bord de l'atrium, sont implantés les tentacules du lophophore. Au cours de la croissance, ils se forment, à gauche et à droite de la région postérieure anale, vers la région antérieure ou orale, où ils atteignent la taille maximale. Le lophophore est ainsi constitué de deux moitiés symétriques. Les tentacules sont ciliés et reliés sur la face externe de leur partie basale par une palmure intertentaculaire, cependant que, du côté interne, leur base est longée par deux sillons ciliés périphériques aboutissant aux deux commissures de la bouche. Très contractiles à la moindre alerte, les tentacules du lophophore s'enroulent du côté interne, comme les doigts d'une main qui se ferme. La membrane, ou palmure intertentaculaire, se rabat alors sur les tentacules ramassés dans la cavité atriale et la couvre. Les Kamptozoaires se nourrissent de micro-organismes et de particules nutritives flottant dans l'eau environnante. Ils les captent au niveau des gouttières ciliées de la face interne des tentacule [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur honoraire de l'université de Bruxelles, membre correspondant de l'Institut de France

Classification

Autres références

«  KAMPTOZOAIRES  » est également traité dans :

LOPHOPHORIENS

  • Écrit par 
  • Paul BRIEN
  •  • 2 390 mots
  •  • 1 média

Le nom de Lophophoriens s'applique en zoologie à divers groupes d'animaux invertébrés marins ou parfois d'eau douce, sédentaires et même fixés, qui ont en commun une symétrie bilatérale et une « houppe » de tentacules ciliés formant autour de la bouche une couronne ou lophophore, un tube digestif incurvé en une anse dont les deux branches, l'une descendante (œsophagienne), l'autre montante (intes […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Paul BRIEN, « KAMPTOZOAIRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/kamptozoaires/