JUDO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Il revient à Jigorō Kanō (1860-1938) d'avoir trouvé la voie () de la souplesse (), développant ainsi l'antique jiu-jitsu — technique militaire apparue au xvie siècle puis tombée trois siècles plus tard, au seuil de l'ère Meiji, dans une progressive décadence — en un sport qui débuta fort modestement dans une salle exiguë de Tōkyō en 1882, avant de s'imposer peu à peu à travers le monde. Son principe ? L'utilisation à son profit de la force de l'adversaire, donc la capacité, grâce aux qualités de souplesse et d'adresse que favorise la vitesse d'exécution, à privilégier l'intelligence et la beauté du geste, conséquence de son efficacité : on le voit, le judo, c'est également une discipline intellectuelle et morale, on pourrait aller jusqu'à dire une philosophie. Au-delà des mystères de ses techniques — dont les Occidentaux étaient curieux —, cette conception, cet état d'esprit pouvaient-ils se trouver compris en dehors du Japon, et par exemple en France ? Ce fut le grand mérite du maître Mikonosuke Kawaishi (1889-1969), arrivé à Paris avant la Seconde Guerre mondiale, que d'imaginer la matérialisation, à travers des ceintures de couleur, des progrès du judoka, susceptible de passer en vingt-quatre mois de la ceinture blanche du débutant à la ceinture marron, après avoir ceint sa veste renforcée (judogi) de jaune, d'orange, de vert, puis de bleu. Alors lui reste à franchir l'étape décisive, celle qui le mènera jusqu'à la fameuse ceinture noire, laquelle n'est pas en elle-même un aboutissement puisqu'elle s'assortit de l'obtention éventuelle de degrés supplémentaires, les dans, susceptibles d'aller du premier jusqu'au rarissime dixième dan. La création simultanée en 1947 de la Fédération de judo et du Collège des ceintures noires souligne toute l'ambivalence de ce qui se veut autant une discipline qu'un sport.

Les deux hommes qui s'affrontent de nos jours le font sur le tapis (tatami) de 16 mètres par 16 mètres — la surface de combat (9 m × 9 m) et la zone de 1 mètre de largeur qui l'entoure étant seules « valables », le reste ne servant qu'à la sécurité — pour une [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : écrivain, directeur du Musée du sport français, membre de l'Académie internationale olympique

Classification


Autres références

«  JUDO  » est également traité dans :

BOURAS DJAMEL (1971- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 167 mots

Judoka français né le 11 juillet 1971. Champion olympique des poids mi-moyens (moins de 78 kilos) en 1996, Djamel Bouras incarne la complète réussite du judo dans l'Hexagone, sous la houlette du directeur technique national Jean-Luc Rougé et de l'entraîneur Fabien Canu. Préféré à Darcel Yandzi pour représenter la France à Atlanta, il remplit à merveille son contrat en obtenant la médaille d'or aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djamel-bouras/#i_94108

DÉCOSSE LUCIE (1981- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 778 mots

En devenant championne olympique de judo, dans la catégorie des moins de 70 kg, aux Jeux de Londres en 2012, la Française Lucie Décosse a remporté le seul titre qui manquait à son palmarès. La majorité des techniciens la considèrent comme la plus brillante représentante du judo français de tous les temps, à la fois pour ses médailles et pour ses techniques spectaculaires. Lucie Décosse est née le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucie-decosse/#i_94108

DOUILLET DAVID (1969- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 485 mots

Né le 17 février 1969 à Rouen, David Douillet mène parfaitement sa carrière sportive, tout en étant un des personnages les plus médiatiques du sport français, prônant les valeurs éducatives du sport, et plus particulièrement du judo. Champion de France des poids lourds en 1991, David Douillet obtient la médaille de bronze lors des jeux Olympiques de Barcelone en 1992. En 1993, à Hamilton (Canada), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-douillet/#i_94108

GEESINK ANTON (1934-2010)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 002 mots

Le 23 octobre 1964, un colosse néerlandais, Anton Geesink (1,98 m, 104 kg) , fait pleurer tout le Japon : pour honorer Jigorō Kanō, le Comité international olympique (C.I.O.) a inscrit le judo au programme des Jeux de Tōkyō ; or, dans le combat pour le titre suprême, celui des « toutes catégories », le Néerlandais cloue au sol l'icône locale, Akio Kaminaga , immobilisé pendant 30 secondes et donc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-geesink/#i_94108

HANDISPORT

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 667 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sports d'été »  : […] À l'instar des jeux Olympiques, l' athlétisme est la discipline reine des jeux Paralympiques. Les épreuves sont ouvertes à de multiples handicapés (paraplégiques, tétraplégiques et assimilés, amputés, déficients visuels, infirmes moteurs cérébraux). Des épreuves d'athlétisme figurèrent aux Jeux internationaux de Stoke Mandeville en 1952 ; l'athlétisme est sport paralympique depuis la première édit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/handisport/#i_94108

RESTOUX MARIE-CLAIRE (1968- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 104 mots
  •  • 1 média

Championne du monde des mi-légères en 1995, puis championne olympique dans la même catégorie en 1996 à Atlanta, Marie-Claire Restoux , à cette occasion, enchanta le public par sa joie spontanée. Mais son succès ne constituait que la confirmation de la bonne santé du judo féminin en France. Ainsi, pour la première apparition de cette discipline aux jeux Olympiques, en 1992, Cécile Nowak et Catherin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-claire-restoux/#i_94108

REY THIERRY (1959- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 156 mots

Judoka français né le 1 er  juin 1959. Thierry Rey commence le judo à neuf ans. Il se fait connaître en remportant le Tournoi de Paris en 1978. En 1979, il devient champion du monde des poids plume (moins de 60 kg). En 1980, dominant en finale le Cubain José Rodriguez, il remporte le titre olympique à Moscou . Champion d’Europe des mi-légers (moins de 65 kg) en 1983, il pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thierry-rey/#i_94108

RINER TEDDY (1989- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 039 mots
  •  • 1 média

Le judoka français Teddy Riner , né le 7 avril 1989 aux Abymes (Guadeloupe), écrit l’histoire de son sport depuis 2007 : cette année-là, il devenait à dix-huit ans le plus jeune champion du monde des poids lourds. Depuis lors, il multiplie les succès : en 2015, ce colosse (2,03 m, 140 kg) obtenait son huitième titre mondial, ce qui constitue un record absolu en judo. Licencié au Levallois Sporting […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teddy-riner/#i_94108

SPORT - L'année 2017

  • Écrit par 
  • Félicien BONCENNE
  •  • 11 324 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Judo : Riner insatiable »  : […] Après avoir conquis le titre olympique en 2016 à Rio de Janeiro, Teddy Riner a décidé de s’octroyer une longue pause sans disputer la moindre compétition. C’est donc sans repères et sans être tête de série que le Français s’est présenté aux Championnats du monde de judo qui se sont déroulés du 28 août au 3 septembre à Budapest. Pourtant, Teddy Riner a une fois encore démontré qu’il était le maîtr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2017/#i_94108

SPORT - L'année 2016

  • Écrit par 
  • Félicien BONCENNE
  •  • 7 833 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Jeux Olympiques d’été : Bolt et Phelps géants des Jeux »  : […] Du 5 au 21 août 2016, les XXVIII es  jeux Olympiques d'été se sont tenus à Rio de Janeiro. C’est la première fois que le continent sud-américain accueillait l’événement majeur du sport mondial. Tous les regards étaient donc de nouveau tournés vers le Brésil, deux ans après la Coupe du monde de football, dont l’organisation fut considérée comme une réussite après avoir susc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2016/#i_94108

TAMURA RYOKO (1975- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 326 mots

Championne de judo japonaise née le 6 septembre 1975 à Fukuoka. S'il n'est pas rare que les judokas soient vénérés au Japon, il est moins fréquent qu'une femme possède le statut d'icône et de star, comme Ryoko Tamura : ainsi, elle est surnommée « Yawara Chan », du nom d'une héroïne de mangas, et la réception organisée à l'occasion de son mariage avec le joueur de base-ball Yoshimoto Tani en 2003 a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tamura/#i_94108

VANDENHENDE SÉVERINE (1974- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 147 mots

Moins connue du public et moins sollicitée par les médias que nombre de ses camarades, la Française Séverine Vandenhende n'en est pas moins championne du monde et championne olympique de judo. Jusqu'en 1996, la vedette de sa catégorie (les mi-moyennes) est Cathy Fleury, championne olympique en 1992. Séverine Vandenhende doit donc attendre la retraite sportive de cette dernière pour obtenir sa chan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/severine-vandenhende/#i_94108

YAMASHITA YASUHIRO (1957- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 738 mots

Idole au pays du Soleil levant, Yasuhiro Yamashita demeure le plus célèbre et le plus respecté des judokas japonais. Il fut champion olympique « toutes catégories » en 1984, champion du monde « toutes catégories » en 1981, champion du monde des poids lourds en 1979, 1981 et 1983. Il a remporté cinq cent vingt-huit combats, pour seize défaites et seize matchs nuls, enchaînant notamment une impress […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yasuhiro-yamashita/#i_94108

Pour citer l’article

Jean DURRY, « JUDO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/judo/