BOURAS DJAMEL (1971- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Judoka français né le 11 juillet 1971. Champion olympique des poids mi-moyens (moins de 78 kilos) en 1996, Djamel Bouras incarne la complète réussite du judo dans l'Hexagone, sous la houlette du directeur technique national Jean-Luc Rougé et de l'entraîneur Fabien Canu. Préféré à Darcel Yandzi pour représenter la France à Atlanta, il remplit à merveille son contrat en obtenant la médaille d'or aux dépens du Japonais Toshihiko Koga. Exploitant sa réussite, le « beur de Givors » devient l'un des sportifs les plus médiatisés de l'après-Atlanta, défendant les valeurs d'intégration et se faisant le promoteur des vertus éducatives du judo pour les jeunes. Par la suite, il subira un contrôle antidopage positif. Il clamera son innocence, mais purgera une suspension de deux ans. Djamel Bouras reprendra la compétition, mais, souvent victime de décisions arbitrales litigieuses, il n'obtiendra plus de titre majeur.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « BOURAS DJAMEL (1971- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/djamel-bouras/