Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FANGIO JUAN MANUEL (1911-1995)

Une légende du sport

Fangio fait bien sûr partie du panthéon du sport en raison de ses succès, mais aussi à cause de sa personnalité. Un de ses mérites fut en effet de conquérir la confiance de ses pairs. En 1955, les deux Mercedes de Moss et Fangio franchirent dans cet ordre l'arrivée du Grand Prix de Grande-Bretagne, avec 1 mètre d'avance pour la monoplace du Britannique. Généreux cadeau du maître à son jeune élève alors devant son public ? L'Argentin eut l'élégance de ne jamais le reconnaître. D'autres anecdotes témoignent à la fois de l'esprit chevaleresque qui régnait à l'époque dans le sport automobile et de la fascination qu'exerçait Fangio : à Monza, en 1956, dans une course décisive pour le championnat, Peter Collins, ayant constaté que Fangio avait abandonné à la suite d'ennuis mécaniques, lui céda spontanément sa propre machine – le règlement autorisait alors cette manœuvre. Lors de sa dernière course, en juillet 1958 à Reims, l'Argentin inspira une réaction tout aussi significative à Mike Hawthorn – le pilote qui lui succéda au palmarès du Championnat du monde : sur le point de lui prendre un tour d'avance, Hawthorn avoua s'être retenu de le doubler par simple respect.

La renommée de Fangio était telle qu'elle lui valut une singulière aventure. En février 1958, l'idole participe à une course exhibition à l'invitation du dictateur cubain Fulgencio Batista. La veille de celle-ci, les hommes de Fidel Castro enlèvent à son hôtel le célèbre pilote pour attirer l'attention du monde sur leur mouvement du 26-Juillet. Fangio est libéré sans dommage dès le lendemain. Mais, désormais, la planète entière connaît le combat révolutionnaire des barbudos castristes...

— Johnny RIVES

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : journaliste à L'Équipe (chef des informations)
  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Juan Manuel Fangio

Juan Manuel Fangio

Grand prix automobile de Monaco, 1957

Grand prix automobile de Monaco, 1957

Voir aussi