FAN ZHONGLIANG JOSEPH (1918-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ecclésiastique chinois catholique romain, Joseph Fan Zhongliang fut un prélat de l’Église clandestine de Chine, resté fidèle à Rome et non reconnu par les autorités du pays.

Joseph Fan Zhongliang naît le 13 janvier 1918 à Shanghai. Baptisé en 1932, il entre dans la Compagnie de Jésus six ans plus tard. Il est ordonné prêtre en 1951, deux ans après la prise du pouvoir par Mao Zedong. Refusant de couper tout lien avec le Vatican, ainsi que l’exige le nouveau pouvoir, Mgr Fan est condamné, en 1955, à vingt ans d’emprisonnement. Il effectue une grande partie de sa peine à la morgue d’un camp de travail situé dans la province de Qinghai. En 1985, Deng Xiaoping l’autorise à revenir à Shanghai. Successeur en 2000 de Mgr Kung Minpei, évêque également clandestin de Shanghai, il se retrouve immédiatement assigné à résidence et dans l’incapacité de remplir ses fonctions pastorales, devant l’opposition de l’Association catholique patriotique, organisation confessionnelle contrôlée par l’État et le parti communiste chinois, qui refusent de reconnaître son ordination épiscopale confirmée par le Vatican. Il meurt le 16 mars 2014 à Shanghai.

—  Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Classification

Pour citer l’article

« FAN ZHONGLIANG JOSEPH - (1918-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-fan-zhongliang/