FIELDS JOHN CHARLES (1863-1932)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien canadien qui établit en 1932 une récompense considérée comme l'équivalent du prix Nobel pour les mathématiciens : la médaille Fields. Né le 14 mai 1863 à Hamilton (Ontario, Canada), John Charles Fields fait ses études à l'université de Toronto puis à l'université Johns Hopkins de Baltimore (Maryland), où il soutient sa thèse de doctorat en 1889. Professeur de mathématiques au college Allegheny, il fait de longs séjours en Europe de 1892 à 1902, puis est nommé professeur à l'université de Toronto, poste qu'il occupe jusqu'à sa mort, le 9 août 1932 à Toronto.

En 1924, le Congrès international des mathématiciens réuni à Toronto décide qu'à chaque congrès (convoqué tous les quatre ans) deux médailles d'or seront décernées. Fields était le secrétaire de ce congrès et il réunit les fonds nécessaires à la pérennité de cette récompense à laquelle on attacha son nom. Pour que cette récompense signale des travaux d'avenir, il fut décidé de la réserver à des mathématiciens de moins de quarante ans. Les premières médailles Fields récompensèrent les travaux de Lars Ahlfors et Jesse Douglas en 1936. La Seconde Guerre mondiale interrompit le rythme de remise des médailles qui ne reprit qu'en 1950. Le nombre de médailles pouvant être décernées à un congrès fut porté à quatre à partir de 1966.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  FIELDS JOHN CHARLES (1863-1932)  » est également traité dans :

FIELDS MÉDAILLES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  • , Universalis
  •  • 798 mots

Médaille des prix internationaux de mathématiques, qui est, avec le prix Abel (depuis 2003), l'une des plus hautes distinctions dans cette science. C'est selon le désir posthume du mathématicien canadien John Charles Fields (1863-1932) que le IX e  Congrès international des mathématiciens, qui s'est tenu à Zurich en septembre 1932, a enregistré la création de deux prix de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medailles-fields/#i_26647

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « FIELDS JOHN CHARLES - (1863-1932) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-charles-fields/