DOUGLAS JESSE (1897-1965)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien américain, un des deux premiers lauréats de la médaille Fields en 1936. Né le 3 juillet 1897 à New York, Jesse Douglas fait ses études au City College et à l'université Columbia de New York où il soutient sa thèse de doctorat en mathématiques en 1920. Il enseigne au Massachusetts Institute of Technology de 1930 à 1936, puis à l'Institute for Advanced Study de Princeton (New Jersey) avant de retourner en 1942 à l'université Columbia où il reste jusqu'en 1954 ; il rejoint enfin le City College de New York, où il enseigne jusqu'à sa mort.

La médaille Fields qui lui est décernée au Congrès international de mathématiques d'Oslo en 1936 récompense ses travaux sur le problème de Plateau. La question posée dès 1760 par le mathématicien Joseph-Louis Lagrange est la recherche de la surface minimale correspondant à une frontière donnée. Le physicien belge Joseph Plateau y répondait expérimentalement en 1849 en immergeant un cadre de forme quelconque dans une solution d'eau savonneuse. Douglas développa un formalisme nouveau, inventant ce qu'on appelle depuis lors la fonctionnelle de Douglas. En minimisant la valeur de cette fonctionnelle, Douglas prouva l'existence de la solution du problème de Plateau.

Les travaux de Douglas incluent également d'importantes contributions à la théorie des groupes, en particulier la détermination en 1951 des groupes finis à deux générateurs, c'est-à-dire l'ensemble des éléments pouvant s'écrire sous la forme ak bl, où k et l sont des nombres entiers.

Jesse Douglas meurt le 7 octobre 1965 à New York.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « DOUGLAS JESSE - (1897-1965) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jesse-douglas/