SPRECKELSEN JOHAN OTTO VON (1929-1987)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en 1929 à Viborg (Danemark), Johan Otto von Spreckelsen est diplômé de l'École d'architecture de l'Académie des beaux-arts de Copenhague en 1953, où il enseigne à partir de 1955. Après avoir fréquenté plusieurs importantes agences danoises, il est attaché à l'École française d'archéologie de Delphes, en Grèce, puis crée son agence en 1958. Il construit la même année sa propre maison, à Hørsholm, au nord de Copenhague.

Invité à enseigner dans les écoles d'architecture d'Ankara en Turquie et de Colombus aux États-Unis, Spreckelsen est plus particulièrement apprécié dans son pays pour les quatre lieux de culte qu'il y réalise. Les deux églises catholiques de Hvidovre (1960) et Esbjerg (1969) sont d'une grande sobriété et témoignent d'une attention particulière à la mise en œuvre des matériaux comme à l'inscription de l'architecture dans le site ; la deuxième, construite en béton cellulaire, affecte la forme d'un cube fermé qui annonce le dessin de la Grande Arche de la Défense, près de Paris. À Vangede (1974) et Stanvnholt (1982), pour le culte protestant, Spreckelsen utilise respectivement une pierre jaune clair et de la brique rouge, avec le même souci de rigueur ; l'architecte y dessine par ailleurs l'ensemble du mobilier, de même que les orgues, dont l'acoustique est remarquable.

Figure discrète malgré sa solide réputation, Spreckelsen fait une entrée subite sur la scène internationale, en 1983, lorsqu'il est lauréat de la consultation internationale pour l'aménagement de la Tête-Défense. Outre son caractère symbolique, son projet a séduit le jury par son extrême simplicité, son évidence, et rappelle en cela la manière dont son compatriote Jørn Utzon avait remporté le concours pour l'Opéra de Sydney en 1957. Spreckelsen s'impose également grâce à l'efficacité de son discours, proche du poème : « Un cube ouvert / Une fenêtre sur le monde / Comme un point d'orgue provisoire sur l'avenue / Avec un regard sur l'avenir. / C'est un « arc de Triomphe » moderne, / À la gloire du triomphe de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  SPRECKELSEN JOHAN OTTO VON (1929-1987)  » est également traité dans :

ANDREU PAUL (1938-2018)

  • Écrit par 
  • Eve ROY
  •  • 1 042 mots

Né le 10 juillet 1938 à Caudéran, le jeune Paul Andreu quitte sa Gironde natale pour intégrer l'École polytechnique à Paris avec l'intention de devenir physicien. En 1960, il en sort diplômé, et changé : les cours de dessin l'ont convaincu qu'il était destiné à embrasser une carrière créatrice. Il intègre alors les Ponts et Chaussées, et devient ingénieur en 1963. En parallèle, inscrit à l'École […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-andreu/#i_99764

Pour citer l’article

Simon TEXIER, « SPRECKELSEN JOHAN OTTO VON - (1929-1987) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johan-otto-von-spreckelsen/