ANDREU PAUL (1938-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le jeune Paul Andreu (né en 1938 à Caudéran, Gironde) quitte sa Gironde natale pour intégrer l'École polytechnique à Paris avec l'intention de devenir physicien. En 1960, il en sort diplômé, et changé : les cours de dessin l'ont convaincu qu'il était destiné à embrasser une carrière créatrice. Il intègre alors les Ponts et Chaussées, et devient ingénieur en 1963. En parallèle, inscrit à l'École nationale supérieure des beaux-arts, il apprend l'architecture auprès de professionnels et de théoriciens qui marqueront son approche du projet en lui apprenant à « travailler davantage sur la question que sur la réponse ». Intégrant Aéroports de Paris (A.D.P.) en 1964 comme ingénieur chargé des travaux neufs, il mène à bien la construction des pistes et de divers bâtiments à Orly. En 1968, il achève ses études d'architecture et est chargé des études du concept de la première aérogare du futur aéroport de Roissy.

Paul Andreu fut l'inventeur de Roissy, l'homme qui imagina non seulement une aérogare mais un paysage entier (3 300 ha), des voies d'accès, des équipements publics, et jusqu'au mobilier dont il dessina les formes et choisit les couleurs.

L'aérogare de Roissy 1, achevée en 1974, adopte un plan rond massif et opaque. Elle est entourée de sept « satellites » destinés à relier les salles d'embarquement aux avions. Le choix de cette forme résultait d'une volonté fonctionnelle : diminuer les distances de marche, faciliter l'accès des nouveaux avions, comme le 747 ou les futurs supersoniques. L'architecte souhaitait une aérogare spacieuse (200 mètres de diamètre), flexible et pratique pour les voyageurs, un « nœud organique ». Conscient que ce projet était une vitrine de l'innovation et des avancées techniques en France, il refusa néanmoins le parti pris des surfaces vitrées, pour se tourner vers des matériaux simples et sans ostentation. Car, selon lui, il fallait « dépouiller les ouvrages de tout ce qui n'est pas indispensable, et avant tout de tout ce qui dissimule ou se [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteure en histoire de l'art

Classification

Pour citer l’article

Eve ROY, « ANDREU PAUL (1938-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-andreu/