MARAGALL JOAN (1860-1911)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète, journaliste, traducteur, conférencier, Joan Maragall est un représentant typique de cette intelligentsia barcelonaise de la fin du xixe et du début du xxe siècle, issue de la bourgeoisie, et dont le dénominateur commun est un catalanisme ardent et un désir d'ouverture, non moins ardent, à tous les courants de pensée, à toutes les manifestations culturelles européennes. Les relations conflictuelles entre le pouvoir de Madrid et les aspirations régionalistes le conduisent à conclure que seul le fédéralisme peut être une solution satisfaisante pour l'Espagne. D'un christianisme à la Tolstoï – il fustige la charité impersonnelle des riches qui donnent aux œuvres pour s'acheter à bon compte une bonne conscience –, il a aussi une vision vaguement panthéiste – tout participe de tout – mais, en même temps, il considère que chaque individu est irremplaçable et qu'il faut défendre cette singularité. Il a été l'un des premiers à dénoncer dans ses articles les dangers d'un machinisme à outrance, du gigantisme des villes, de l'uniformisation de l'éducation, de l'importance croissante des armées. Il croit que le progrès consiste à aller du collectif à l'individuel, de la masse à la personne humaine. La pensée maragallienne allait donc à contre-courant des idéologies qui commençaient à se manifester alors. Et si jusqu'à nos jours c'est presque exclusivement sa poésie qui fait sa gloire, le Maragall penseur reste à redécouvrir.

Une vie harmonieuse

Joan Maragall naît à Barcelone, en 1860, au sein d'une famille de fabricants de textile. Après le baccalauréat, alors qu'il n'a que quinze ans, son père le met aux écritures dans le bureau de son usine. C'est là qu'il commence à écrire des poèmes, en cachette des siens. C'est sa façon de se révolter contre le destin qu'on lui impose. Il arrive cependant à convaincre sa famille qu'il ne sera jamais un bon industriel, et celle-ci finit par l'envoyer à l'université, à l'âge de dix-neuf ans, pour préparer une licence en droit. Années h [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MARAGALL JOAN (1860-1911)  » est également traité dans :

CATALOGNE

  • Écrit par 
  • Mathilde BENSOUSSAN, 
  • Christian CAMPS, 
  • John COROMINAS, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Robert FERRAS, 
  • Jean MOLAS, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 22 414 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le XIXe siècle »  : […] mouvement. Les plus grands noms de l'époque, toutefois, n'ont qu'exceptionnellement pris part à ce mouvement. Joan Maragall, par exemple, a chanté, en adoptant des procédés proches de Goethe ou de Novalis, son expérience d'homme à la recherche d'une destinée personnelle dans un pays défini et contradictoire ; Joan Alcover a transcrit sa douleur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogne/#i_23234

Pour citer l’article

Mathilde BENSOUSSAN, « MARAGALL JOAN - (1860-1911) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/joan-maragall/