ROTHÉ JEAN-PIERRE (1906-1991)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le nom de Jean-Pierre Rothé restera avant tout attaché à la sismologie. Son père, Edmond Rothé, professeur à la faculté des sciences de Nancy, appartenait à une famille de souche alsacienne qui avait opté pour la France en 1870. Jean-Pierre Rothé naît le 16 novembre 1906 à Nancy ; après des années de lycée brillantes, il s'inscrit à la faculté des sciences de Strasbourg, puis termine ses études supérieures à Paris, où il soutient, en 1937, une thèse de doctorat ès sciences sur les anomalies du champ magnétique terrestre.

Nommé en 1928 assistant à la faculté des sciences de Strasbourg, il participe, dans le cadre de la deuxième Année polaire internationale (1932-1933), à une expédition scientifique au Groenland, où il étudie le géomagnétisme, les courants telluriques et la géologie. C'est à Jean-Pierre Rothé, Alexandre Dauvillier et Paul Tchernia que l'on doit le premier hivernage français dans l'Arctique.

Mais il s'oriente rapidement vers les recherches sismologiques. En 1942, il est chargé, à titre intérimaire, des fonctions de secrétaire général de l'Association internationale de séismologie (A.I.S.) et de directeur du Bureau central international de séismologie (B.C.I.S.). Nommé en 1945 professeur à la faculté des sciences de Strasbourg et directeur de l'institut de physique du globe de cette même université, il est confirmé en 1948 dans ses fonctions à l'A.I.S. et au B.C.I.S. Avec Robert Stoneley, alors président de l'A.I.S., il réorganise cette association, qui devient en 1951 l'Association internationale de sismologie et de physique de l'intérieur de la Terre (A.I.S.P.I.T.). Au cours de cette période, il assume la direction du Bureau central sismologique français (B.C.S.F.).

Comme secrétaire général de l'A.I.S.P.I.T. et directeur du B.C.I.S. pendant plus de trente ans, jusqu'en 1975, Jean-Pierre Rothé a constitué une imposante documentation sismologique largement utilisée par la communauté scientifique internationale.

Comme directeur du B.C.S.F., il a rassemblé de façon systématique les données relatives aux séismes survenus en France. Il s'est toujours efforcé [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : physicien, secrétaire du Bureau central sismologique français
  • : directeur de recherche au C.N.R.S., directeur de l'Institut de physique du globe de Strasbourg, directeur de l'École et Observatoire de physique du globe, directeur du Bureau central sismologique français

Classification

Pour citer l’article

Pho HOANG TRONG, Roland SCHLICH, « ROTHÉ JEAN-PIERRE - (1906-1991) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-rothe/