NÉGRONI JEAN (1920-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comédien français. Après un cursus à la faculté des lettres d'Alger, Jean Négroni est amené au théâtre par Albert Camus, qui, à la fin des années 1930, lui donne un rôle dans Le Retour de l'enfant prodigue, d'André Gide. En 1944, il rencontre à Paris Jean Vilar, qui l'engage dans sa Compagnie des 7, comme acteur et assistant metteur en scène. C'est ainsi qu'il participe à la création du festival d'Avignon et du Théâtre national populaire (T.N.P.), et joue dans Richard II, Le Prince de Hombourg, Lorenzaccio, etc. Il fonde en 1953 sa propre compagnie, Les Danseurs, chanteurs et comédiens de Paris, et intervient épisodiquement dans la Compagnie Madeleine Renaud - Jean-Louis Barrault. Comme metteur en scène, il s'illustre notamment dans Le Grand Cérémonial, Le Misanthrope, Les Chaises… En 1968, il prend la direction de la Maison de la culture de Créteil, assurant parallèlement des prestations au cinéma et à la télévision. Son interprétation de Robespierre dans la série « La caméra explore le temps » lui vaudra de participer par la suite à des spectacles de Maurice Béjart et de Robert Hossein.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NÉGRONI JEAN - (1920-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-negroni/