FOYER JEAN (1921-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avocat, professeur de droit et homme politique, Jean Foyer est député du Maine-et-Loire de 1959 à 1988. Constitutionnaliste chevronné, il est, avec Michel Debré, l'un des pères fondateurs de la Ve République. Garde des Sceaux et ministre de la Justice dans le gouvernement Pompidou de 1962 à 1967, il crée la Cour de sûreté de l'État. Son action législatrice (réforme du droit civil, des sociétés et de la nationalité) est prolongée grâce à sa présidence de la commission des lois de 1968 à 1981, seulement interrompue par ses brèves fonctions de ministre de la Santé, en 1972. Gaulliste « historique », catholique traditionaliste passionné de chant grégorien, opposant farouche à l'I.V.G. et à la contraception, souverainiste hostile à la ratification par la France de la Convention européenne des droits de l'homme, du traité de Maastricht et du projet de traité constitutionnel européen, Jean Foyer fut un brillant représentant de la droite réactionnaire.

—  Universalis

Classification

Les derniers événements

2-20 février 1981 • France • Intensification de l'action du P.C.F.

de la Ligue des droits de l'homme, s'élèvent contre ces pratiques de délation. Venant après l'affaire du foyer de Vitry, en décembre, elle ne contribue pas peu à faire taxer le P.C.F. de « racisme ». Le 16, un débat sur les jeunes et leurs problèmes, organisé par Europe 1 et Antenne 2, est interrompu après [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« FOYER JEAN - (1921-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-foyer/