SOURNIA JEAN-CHARLES (1917-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jean-Charles Sournia, disparu le 8 juin 2000, était né à Bourges le 24 novembre 1917. Fils d'officier, c'est comme élève du service de santé des armées qu'il accomplit ses études de médecine à la faculté de Lyon où il fut successivement externe, puis interne, et soutint sa thèse en 1945. Il choisit alors la carrière chirurgicale ; élève du professeur Santy dont il devint chef de clinique (1948-1951), il fut nommé à l'agrégation de pathologie chirurgicale en 1955 avec une affectation à la faculté française de médecine de Beyrouth à l'université Saint-Joseph comme professeur d'anatomie et de thérapeutique après avoir été, de 1953 à 1956, chirurgien chef de l'hôpital Rhazès à Alep, puis de l'hôpital Moujtahh à Damas, tout en étant expert auprès du gouvernement syrien.

Sa carrière chirurgicale se poursuivit de 1959 à 1969 à la faculté et au centre hospitalier universitaire de Rennes, où il fut professeur de pathologie chirurgicale et chef du service de chirurgie pédiatrique qu'il créa. À partir de 1969, il abandonne les activités cliniques pour faire une carrière de santé publique et de médecine sociale.

Il fut d'abord médecin conseil national de la Caisse nationale d'assurance-maladie des travailleurs salariés, et, à ce titre, responsable des services médicaux du régime général de la Sécurité sociale. Puis, de 1978 à 1980, il fut directeur général de la Santé au ministère de la Santé ; il redevint professeur de santé publique à la faculté de médecine de Bicêtre (1980-1986) et fut nommé conseiller d'État en service extraordinaire (1981-1984). À ces titres divers, il fut vice-président du Conseil supérieur des universités (1978-1980), président du Conseil supérieur d'hygiène publique en France (1985-1988), président du Haut Comité d'études et d'information sur l'alcoolisme (1985-1991) et président du Club européen de la santé. Membre titulaire de l'Académie de chirurgie en 1981 et membre de l'Académie de médecine en 1983, il était officier de la Légion d'honneur, commandeur de l'Ordre national du mérite et commandeur de l'O [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Henri-Poincaré, Nancy, membre et ancien président de l'Académie nationale de médecine

Classification

Pour citer l’article

Alain LARCAN, « SOURNIA JEAN-CHARLES - (1917-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-charles-sournia/