COX JAN (1919-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre belge de mère hollandaise et de père flamand, né à La Haye. Jan Cox fit ses humanités au Barleus Gymnasium d'Amsterdam. Il quitte la Hollande en 1936 pour se fixer à Anvers, où il rencontre Marc Mendelson, et suit pendant trois mois les cours de l'Institut supérieur des beaux-arts ; de 1937 à 1945, il étudie l'art et l'archéologie à Gand. En 1945, il s'installe à Bruxelles ; il est membre fondateur du groupe Jeune Peinture belge. Nommé professeur de peinture, puis directeur du département des Arts plastiques au musée des Beaux-Arts de Boston, Cox se fixe aux États-Unis de 1961 à 1974, avant de s'établir à Anvers. Simultanément dérivées de la démarche surréaliste et des schémas réducteurs opérés par l'expressionnisme flamand (Permeke, De Smet, Brusselmans), les œuvres produites par Cox fondent un ensemble éthéré, peuplé d'apparitions fantomatiques, de figures voilées, floues, légères, de songes chromatiques qui paraissent piéger les apparences dans un réseau figuratif acide, grinçant, moelleux, dilué, lequel semble relier l'inquiétude contemporaine au symbolisme des années 1880 (L'Iliade, suite de peintures et de sérigraphies, 1975).

—  Robert L. DELEVOY

Écrit par :

  • : directeur de l'École nationale supérieure d'architecture et des arts visuels, Bruxelles

Classification


Autres références

«  COX JAN (1919-1980)  » est également traité dans :

BELGE JEUNE PEINTURE

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 337 mots

Groupe fondé à Bruxelles, sous la présidence d'honneur de James Ensor et à l'initiative de Robert L. Delevoy, animateur depuis 1942 des salons « Apport » pour lesquels il installa, en 1944-1945, un jury qui devait constituer le noyau administratif de l'association Jeune Peinture belge. Parmi les artistes fondateurs, on citera les peintres René Barbaix, Gaston Bertrand, Anne Bonnet, Jan Cox, Jack G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeune-peinture-belge/#i_10185

Pour citer l’article

Robert L. DELEVOY, « COX JAN - (1919-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-cox/