SALLIS JAMES (1944-    )

James Sallis est un romancier et éditeur américain, né le 21 décembre 1944 à Helena (Arkansas). Cet universitaire est tout à la fois nouvelliste, poète, traducteur, biographe, critique littéraire, d’art et de musique. Il a également travaillé comme scénariste dialoguiste pour le cinéma. Avant de devenir ce touche-à-tout de talent, James Sallis a fréquenté l’université Tulane de La Nouvelle-Orléans. À l’issue de ses études (1961-1963), il a travaillé comme rédacteur pour la revue canadienne Riverside Quaterly (1964-1966), puis à Londres pour le magazine New Worlds (1966-1968). Un temps critique littéraire, d’art et de musique pour le Boston After Dark et pour Fusion (1970-1971), il est devenu chroniqueur pour Texas Jazz (1980-1983). Outre son travail dans l’édition et dans la presse, James Sallis a enseigné au Clarion College en Pennsylvanie, à l’université de Washington et à celle de Tulane où il a dispensé des cours d’écriture créative. Par ailleurs, il a signé trois essais de musicologie sur la guitare et le jazz.

Une telle diversité ainsi que des contributions aussi variées dans les domaines de la culture populaire supposent une originalité certaine et une curiosité d’esprit, qui ne tardent pas à se manifester dans son travail d’écrivain. Caractéristiques que n’a pas manqué de souligner le romancier français Jean-Bernard Pouy : « Je tiens James Sallis pour l’honneur du roman noir d’aujourd’hui. Surtout parce qu’il n’avance pas masqué et s’adresse à des lecteurs dont il espère qu’ils savent lire. Souvent entre les lignes » (Shanghai express no 5, 2006). Dans la même revue, Sallis précise de son côté : « J’essaie d’écrire un genre de roman que je ne peux pas trouver ailleurs. Un roman qui englobe tout ce que j’aime : la poésie, le roman criminel, le roman européen, la fiction américaine et la puissance du genre fantastique. Un peu comme ces gens qui se fabriquent un costume d’Arlequin pour le carnaval. » Au passage, il révèle lire de la science-fiction depuis l’âge de cinq ans et cite, parmi ses romanciers favoris, un trio composé de Theo [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Pour citer l’article

Claude MESPLÈDE, « SALLIS JAMES (1944-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-sallis/