HALL JAMES (1811-1898)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Géologue et paléontologue américain, J. Hall a établi les fondements de la stratigraphie du Paléozoïque des États-Unis et décrit les faunes de cette époque. C'est le précurseur des Geological Surveys des États-Unis et le fondateur des Congrès géologiques internationaux dont il organisa le premier à Paris en 1878.

Entré dès sa vingt-cinquième année au Geological Survey de New York, il y restera jusqu'à la fin de sa carrière. En 1837, il commence la carte de l'ouest de l'État de New York ; la simplicité des grands traits orographiques lui permet d'établir une échelle stratigraphique précise des formations de ces régions. Cette facilité d'observation va donner à Hall, pour tout le reste de ses travaux, une aversion pour tout ce qui est conjecture et hypothèse.

Ses publications attirent aux États-Unis les géologues européens, dont Lyell, avec lequel Hall met au point des corrélations paléontologiques entre l'Ancien et le Nouveau Monde.

Hall, dès 1843, se consacre à la description des faunes des formations qu'il a classées, ce qui l'entraîne dans de nombreux voyages dans l'État de New York. Au cours de ces voyages, Hall pressent la relation chaîne de montagne-sédimentation géosynclinale. Il note aussi, dès cette époque, les mouvements des terrains paléozoïques appalachiens. En 1847, il publie le premier volume de Paleontology of New York ; il faudra près de cinquante ans pour que paraissent les treize volumes in-quarto de cet ouvrage. Hall a rassemblé au State Museum de l'État de New York la principale collection paléontologique américaine et créé dans le cadre de cette institution une école de paléontologie descriptive.

—  Myriam COHEN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Myriam COHEN, « HALL JAMES - (1811-1898) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-hall/