NEMOURS JACQUES D'ARMAGNAC duc de (1437-1477)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Petit-fils du connétable Bernard d'Armagnac, qui fit figure de chef de parti sous le règne de Charles VI après l'assassinat de Louis d'Orléans, Jacques d'Armagnac appartint à l'entourage de Charles VII, fut gouverneur du dauphin Louis et se vit enfin confier, en 1463, la direction des opérations militaires en Roussillon. Comme beaucoup d'autres grands féodaux, il estima que Louis XI récompensait mal ses services et adhéra en 1465 à la Ligue du bien public. Après le traité de Conflans, le roi lui pardonna et le nomma gouverneur de Paris et de l'Île-de-France. Cependant, Louis XI ayant eu l'habileté de dissocier les ligueurs par des concessions très diverses, il jugea de nouveau qu'il était maltraité et complota dans l'entourage de Charles de France, frère du roi, puis, en 1471, entra en relation avec le roi d'Angleterre.

Louis XI, après l'avoir isolé sur le plan diplomatique, entreprit de le réduire par la force. Une armée, commandée par Pierre de Beaujeu, assiégea Nemours dans son château de Carlat et le fit prisonnier. Gardé à Pierre-Encize, puis à la Bastille, le duc fut jugé pour trahison par le Parlement. Il fut décapité, aux Halles. Moins de deux ans après celle du connétable de Saint-Pol et six mois après l'effondrement de l'État du Téméraire, cette spectaculaire exécution marqua la fin des jeux politiques auxquels se livrait la haute féodalité.

—  Jean FAVIER

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, directeur général des Archives de France

Classification


Autres références

«  NEMOURS JACQUES D' ARMAGNAC duc de (1437-1477)  » est également traité dans :

LOUIS XI (1423-1483) roi de France (1461-1483)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 2 543 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le roi et l'affermissement de la monarchie »  : […] Roi par la mort de son père Charles VII, en 1461, aussitôt sacré à Reims, Louis prend rapidement ses distances avec le duc de Bourgogne, à qui il rachète les villes de la Somme (1463). Cependant, ayant aidé le roi d'Aragon à vaincre les Catalans révoltés, il garda le Roussillon et la Cerdagne qu'il s'était fait remettre comme gage (1462-1463). Une coalition seigneuriale, la ligue du Bien public, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xi/#i_3803

Pour citer l’article

Jean FAVIER, « NEMOURS JACQUES D'ARMAGNAC duc de (1437-1477) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-d-nemours/