DEMPSEY JACK (1895-1983)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Décédé à New York à l'âge de quatre-vingt-sept ans, Jack Dempsey pouvait se prévaloir d'un palmarès exemplaire : 80 combats pour 60 victoires, 7 défaites, 7 matches nuls, 5 no contest et 1 no decision. Encore ne figuraient pas à ce bilan les résultats de nombreux combats livrés à ses débuts. Son unique défaite avant la limite, Jack Dempsey la concéda en février 1917, face à Jim Flynn qui le mit knock-out dès le premier round. Homme aimable et courtois dans la vie, Dempsey avait hérité de ses années de famine dans l'Ouest l'instinct du tueur... et sa mâchoire était à l'épreuve des coups les plus violents.

L'Amérique était alors à la recherche d'un « grand espoir blanc » qui mettrait fin à la suprématie de Jack Johnson, dont le prestige — il fut le premier champion du monde poids lourds de couleur noire — alimentait le racisme sportif. Si Jack Dempsey fut devancé dans cette course par Jesse Willard, du moins sa victoire en trois rounds, le 4 juillet 1919 à Toledo, sur le vainqueur de Johnson consacra-t-elle sa suprématie mondiale. Après avoir repoussé l'assaut de Georges Carpentier le 2 juillet 1921, à l'occasion d'un match qui, grâce à un promoteur de haute lignée, Tex Rickard, fut le début de l'âge d'or de la boxe, il conserva son titre aux dépens de l'Argentin Luis Firpo qu'il mit knock-out à la deuxième reprise en 1923.

L'heure était aux matches exhibitions, qui préludent à la perte de son titre en septembre 1926, à Philadelphie, face à Gene Tunney. Remarquable athlète, dont la morphologie alliait la puissance à l'élégance, Gene Tunney avait mis en lumière le manque de mobilité de son adversaire. Cependant, un an plus tard, à New York, seule la rage de vaincre interdit à Jack Dempsey de prendre sa revanche et de reconquérir son titre des poids lourds. En effet, alors qu'il avait expédié son adversaire au tapis, il ne regagna pas son coin comme le prévoyait le règlement. Le délai de grâce accordé par l'arbitre à Tunney pour le décompte permit à ce dernier de reprendre le combat et de l'emporter après être resté vingt secondes au tapis. Ce duel malheureux, dont le déroulement ajouta une dimension polémique à la gloire de Jack Dempsey, marqua la fin de sa carrière.

—  Roland MESMEUR

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DEMPSEY JACK (1895-1983)  » est également traité dans :

BOXE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 429 mots

1719 James Figg est le premier champion d'Angleterre de boxe à poings nus ; il conservera son titre jusqu'en 1734. 17 août 1743 Publication, à l'initiative de l'Anglais Jack Broughton, d'un premier code de la boxe, The Rules to Be Observed in All Battles on the Stage . 1838 Publication des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boxe-reperes-chronologiques/#i_89737

Pour citer l’article

Roland MESMEUR, « DEMPSEY JACK - (1895-1983) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-dempsey/