BALLANGRUD IVAR (1904-1969)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Norvégien Ivar Ballangrud, premier grand champion de patinage de vitesse, domina sa discipline, avec le Finlandais Clas Thunberg, dans les années 1920 et 1930. Il obtint au cours de sa carrière sept médailles olympiques (dont 4 en or), fut quatre fois champion du monde et quatre fois champion d'Europe.

Ivar Ballangrud, de son vrai nom Ivar Eriksen, est né le 7 mars 1904 à Lunner, à environ 50 kilomètres au nord d'Oslo. Il participe pour la première fois aux jeux Olympiques d'hiver en 1928 à Saint-Moritz, en Suisse : il remporte le 5 000 mètres et est médaillé de bronze sur 1 500 mètres, derrière Clas Thunberg et son compatriote norvégien Bernt Evensen. Quatre ans plus tard, pour les Jeux d'hiver de Lake Placid, dans le nord de l'État de New York, les épreuves de patinage de vitesse se déroulent départ groupé, ce qui est courant en Amérique du Nord. Pour cette raison, les Américains remportent les quatre médailles d'or. Quant à Ballangrud, peu familier de cette pratique, il doit se contenter de la médaille d'argent sur le 10 000 mètres, derrière l'Américain Irving Jaffee. En 1936, aux jeux Olympiques d'hiver de Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne, le départ classique est rétabli. À l'origine spécialiste des longues distances, Ballangrud a diversifié sa palette sportive et brille désormais également en sprint. Le Norvégien est ainsi l'une des vedettes de ces Jeux. Il remporte en effet la médaille d'or dans l'épreuve de sprint pur, le 500 mètres, devant son compatriote Georg Krog, et lors des deux épreuves de fond, le 5 000 et le 10 000 mètres, à chaque fois devant le Finlandais Birger Wasenius. Il complète sa moisson par la médaille d'argent sur 1 500 mètres, devancé par son compatriote Charles Mathiesen.

Ivar Ballangrud est alors à l'apogée de son parcours sportif. Outre ses médailles olympiques, il remporte en effet cette année-là le Championnat du monde et le Championnat d'Europe. Familier de ces événements, il avait déjà décroché le titre de champion du monde en 1926 et en 1932 (il l'obtiendra de nouveau en 1938) et celui de champion d'Europe en 1929, 1930 et 1933. Ivar Ballangrud s'éteint le 1er juin 1969 à Trondheim.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  BALLANGRUD IVAR (1904-1969)  » est également traité dans :

GARMISCH-PARTENKIRCHEN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 100 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « 11 février »  : […] Les compétitions de patinage de vitesse s'ouvrent par le 500 mètres : le Norvégien Ivar Ballangrud, âgé de près de trente-deux ans, l'emporte avec 0,1 s d'avance sur son compatriote Georg Krog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1936-4es-jeux-olympiques-d-hiver/#i_50722

SPORT (Disciplines) - Le patinage

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 4 352 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Le patinage de vitesse »  : […] Le premier grand champion de patinage de vitesse fut le Norvégien Ivar Ballangrud, quatre fois champion olympique. Le Soviétique Yevgueni Grichine, champion olympique en 1956 et en 1960 sur 500 et 1 500 mètres, marqua son époque. Le plus grand exploit de l'histoire du patinage de vitesse fut réalisé en 1980, aux jeux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-le-patinage/#i_50722

Pour citer l’article

« BALLANGRUD IVAR - (1904-1969) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivar-ballangrud/