IVANHOÉ, Walter ScottFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ivanhoé, qui prend pour cadre historique le retour de Richard Cœur de Lion en Angleterre après la fin de la troisième croisade et de sa captivité en Autriche, jouit d'une réputation différente en France et en Grande-Bretagne. Outre-Manche, on y voit l'un des nombreux chefs-d'œuvre de Walter Scott (1771-1832), dans le genre littéraire du roman historique qu'il créa et maîtrisa. En France, Ivanhoé passe, avec Quentin Durward (1823), pour l'œuvre par excellence de Scott. Il est vrai que trop de lecteurs français ignorent des récits aussi aboutis que Le Cœur du Mid-Lothian (1818), Waverley (1815), ou Old Mortality (1816, que son titre français, Les Puritains d'Écosse, n'incite guère à lire). Autant de livres qui témoignent de la force créatrice d'un très grand écrivain écossais.

Né en 1771 à Édimbourg, Walter Scott était devenu sir Walter lorsqu'il mourut dans sa seigneuriale demeure d'Abbotsford en 1832. Entre ces deux dates se situe une existence relativement brève mais bien remplie : de bonnes études, une belle carrière de juriste et de haut fonctionnaire, un mariage (en 1797) avec une jeune femme d'origine française, et une surabondante production littéraire. Scott commence avec éclat par une série de longs poèmes entre 1802 et 1815 ; quand il cesse, avec le soudain triomphe de Byron, d'occuper la première place, Scott passe au roman et publie anonymement Waverley en 1815 ; ses vingt et un romans suivants (dont Ivanhoé en 1819) seront signés par « l'auteur de Waverley ». En 1827, Scott reconnaît enfin la paternité de son œuvre romanesque. Victime d'un désastre financier à la suite de spéculations éditoriales aventureuses, il travaillera dur pendant ses dernières années pour éponger des dettes écrasantes ; il y parvient en écrivant encore quatre romans, ainsi que des ouvrages historiques, des nouvelles, tout en menant à bien une édition de ses œuvres complètes avec des préfaces et des annotatio [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite de l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  IVANHOÉ, Walter Scott  » est également traité dans :

SCOTT WALTER (1771-1832)

  • Écrit par 
  • Raymonde ROBERT
  •  • 1 788 mots

Dans le chapitre « L'apport de Scott »  : […] Se sentant menacé par la gloire de Byron, Scott tente alors l'aventure du roman et publie, en 1814, Waverley ou Il y a soixante ans ( Waverley or 'Tis Sixty Years Ago ). Le succès est immédiat en Angleterre ; il atteint son apogée vers 1820 avec la parution d' Ivanhoé et se maintient à un niveau plus qu'honorable jusqu'à la mort de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-scott/#i_28291

Pour citer l’article

Sylvère MONOD, « IVANHOÉ, Walter Scott - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivanhoe/