BARROW ISAAC (1630-1677)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien et théologien anglais qui fut un des précurseurs du calcul infinitésimal. Ordonné ministre anglican en 1668, Isaac Barrow enseigna le grec à l'université de Cambridge (1660-1663) et fut nommé, en 1662, professeur de mathématiques au collège Gresham de Londres. En 1664, il devient professeur de mathématiques à l'université de Cambridge. Parmi les premiers travaux de Barrow, relatifs principalement à la géométrie des anciens Grecs, le plus remarquable est sa traduction des Éléments d'Euclide (The Whole Fifteen Books, 1660), qui fut rééditée six fois au début du xviiie siècle.

Pendant qu'il était professeur à Cambridge, il consacra la majeure partie de son temps à la préparation de trois ouvrages sur l'optique, la géométrie et les mathématiques, qui contiennent la plupart de ses contributions scientifiques. Son ouvrage fondamental, Lectiones Geometricae (1669), contient des notions analogues à celles du calcul infinitésimal, développées ensuite par Newton et Leibniz, mais sous forme exclusivement géométrique : méthode pour trouver des tangentes, théorèmes sur la dérivation d'un produit et d'un quotient de deux fonctions, dérivation des puissances de la variable x, rectification des courbes, changement de variable dans une intégrale définie et même dérivation des fonctions implicites.

Newton a été l'élève de Barrow et fut influencé par ce dernier d'une manière qu'il est difficile de déterminer. En 1669, Barrow démissionna de sa chaire en faveur de Newton et se consacra à la théologie. En 1670, il devint chapelain de Charles II et, en 1673, maître du collège de la Trinité. En 1675, il est nommé vice-chancelier de l'université de Cambridge.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  BARROW ISAAC (1630-1677)  » est également traité dans :

CALCUL INFINITÉSIMAL - Histoire

  • Écrit par 
  • René TATON
  •  • 11 507 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Barrow et Huygens »  : […] On notera encore, avant d'aborder la genèse véritable du calcul infinitésimal, que Barrow, professeur au Trinity College, perfectionna la méthode des tangentes, réutilisa, à son tour, le triangle caractéristique et affirma, aux termes près, que l'intégration est l'inverse de la différentiation. Enfin, une dernière influence doit être signalée, cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcul-infinitesimal-histoire/#i_36222

NEWTON ISAAC (1642-1727)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 4 663 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un esprit universel »  : […] Newton fut mathématicien et astronome aussi bien que physicien et mécanicien, expérimentateur aussi bien que théoricien. Il renouvela l'analyse et la géométrie en inventant le calcul différentiel et intégral, dont il partage la paternité avec Leibniz. Son analyse expérimentale et théorique des propriétés physiques de la lumière et des couleurs ouvr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-newton/#i_36222

Pour citer l’article

« BARROW ISAAC - (1630-1677) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-barrow/