MILLMAN IRVING (1923-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le microbiologiste américain Irving Millman collabora, à partir de 1967, avec le futur Prix Nobel Baruch Blumberg à l'Institute for Cancer Research (auj. Fox Chase Cancer Center) de Philadelphie pour mettre au point un vaccin contre l'hépatite B. Ce vaccin, développé en 1969, a été mis sur le marché aux États-Unis en 1982. Irving Millman conçut aussi une analyse de sang capable de détecter le virus. Lorsque le dépistage systématique fut pratiqué dans les banques du sang à partir de 1971, l'incidence des infections par voie de transfusion enregistra une baisse significative de 25 p. 100.

Irving Millman naît le 23 mai 1923 à New York. Il obtient une licence de biologie au City College de sa ville natale en 1948, puis un master en virologie à l'université du Kentucky en 1951, avant de décrocher un doctorat en microbiologie à la faculté de médecine de la Northwestern University de Chicago en 1954. Ses études dans ces différents domaines se révèlent très précieuses au moment de la création du vaccin, qu'il brevette à deux reprises. Au cours de sa carrière, Irving Millman mène également des recherches pour le laboratoire pharmaceutique Merck et enseigne à la faculté de médecine de la Northwestern University ainsi qu'à l'université Hahnemann de Philadelphie. Il meurt le 17 avril 2012 à Washington.

—  Karen SPARKS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Karen SPARKS, « MILLMAN IRVING - (1923-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/irving-millman/