HYPALLAGE, rhétorique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'hypallage est une figure par laquelle on déplace un syntagme en l'attribuant à un autre. C'est le déterminant qui peut être transposé le plus facilement, sans modifier le sens global de l'ensemble formé avec des substantifs auxquels il est lié, sur le plan logique aux uns, sur le plan syntaxique aux autres. À côté de la relation de qualification banale apparaît une métaphore éclatante, relevée par la présence simultanée du sens primitif et du sens figuré dans ces vers de La Fontaine : « ... cette onde menaçante/Ce n'était que menace et bruit sans profondeur » (Le Torrent et la Rivière). La « profondeur » s'applique en même temps à « onde » et à « menace et bruit ». Dans le vers de Boileau, la surdétermination sémantique (due à l'isotopie du « crime » et à l'opposition antithétique de « vertu » et de « coupable ») rehausse l'effet esthétique déjà puissant grâce à l'emploi de l'hypallage : « Trahissant la vertu sur un papier coupable ».

—  Véronique KLAUBER

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Véronique KLAUBER, « HYPALLAGE, rhétorique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypallage-rhetorique/