SIENKIEWICZ HENRYK (1846-1916)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ce romancier, qui est l'écrivain polonais le plus lu à travers le monde aussi bien que dans son pays, s'est vu décerner les plus grands hommages – le prix Nobel (1905) en fut le couronnement – dans le même temps qu'il était l'objet d'appréciations très sévères qui mettaient en doute les valeurs artistique, esthétique et sociale de son œuvre.

C'est aux qualités épiques dont témoignent ses romans historiques que Sienkiewicz doit son succès et la place qu'il occupe dans l'histoire de la littérature, en dépit de la relative pauvreté intellectuelle et de l'absence d'une pénétration profonde de la signification des événements historiques qui caractérisent sa vision artistique du passé.

Le journaliste, l'écrivain, l'homme politique

Né à Wola-Okrzejska, en Podlasie, il était un représentant typique de cette intelligentsia urbaine qui avait ses origines dans la noblesse campagnarde et qui joua un rôle particulier dans la vie nationale et culturelle d'une Pologne privée de son indépendance pendant tout le xixe siècle. Après des études de lettres à Varsovie, il s'engagea dans une activité de journaliste et d'écrivain. Ses premiers feuilletons annonçaient déjà un homme curieux de domaines culturels très divers, et doué d'une riche imagination. Son séjour aux États-Unis, où il vécut environ trois ans, menant une vie de chasseur et de nomade, enrichit son expérience, renforça son amour de la nature et le confirma dans l'idée qu'il se faisait de sa propre vocation d'écrivain. Outre un cycle de nouvelles, ses remarquables Lettres de Voyage (Listy z podróży, 1876-1878) furent le résultat littéraire de ce séjour. Après avoir passé deux ans en France et en Italie, Sienkiewicz reprit son travail à Varsovie, qu'il quittait cependant fréquemment pour faire des cures dans des villes d'eaux étrangères ainsi que pour des voyages touristiques liés à ses projets littéraires, à Constantinople, en Grèce, en Afrique. En outre, il se livrait dans des articles à des réflexions théoriques sur son œuvre et sur la littérature contemporaine : les plus célèbres furent ceux où il prit position contre le naturalisme (1881) et où il se fit le défenseur du roman historique (1889).

Son œuvre romanesque jointe à son activité politique lui valut de vigoureuses attaques dirigées par les meilleurs critiques polonais de gauche. Sienkiewicz, jouissant, en Pologne d'abord, puis, grâce notamment au prix Nobel, à l'étranger, d'une exceptionnelle popularité, s'engagea en effet dans l'action politique, tant pour la défense des droits de la nation polonaise (son article dans la presse allemande où il décrit la politique impérialiste et nationaliste de Bismarck, sa lettre ouverte à l'empereur Guillaume II, sa participation à l'enquête internationale « Prusse et Pologne ») que pour la défense de l'ordre social existant, menacé par la révolution de 1905.

Après le commencement de la Première Guerre mondiale, l'écrivain séjourna en Suisse où il organisa un comité d'assistance aux victimes de la guerre, comité dont l'action permit de sauver des milliers de vies.

Il mourut à Vevey ; en 1926 ses cendres furent transférées en la cathédrale de Varsovie.

Le succès de Sienkiewicz fut et reste exceptionnel. Ses œuvres furent traduites en une quarantaine de langues, la bibliographie de ses traductions compte plus de deux mille titres. On a réalisé de nombreuses adaptations cinématographiques de ses romans (certaines suscitèrent d'ardentes discussions de la part des critiques cinématographiques et littéraires). Les nombreux travaux qui lui ont été consacrés en Pologne et à l'étranger montrent que son œuvre reste un phénomène vivant de l'histoire littéraire, et son succès, autant que les réactions contradictoires de la critique, témoigne qu'elle est autre chose qu'une simple curiosité historique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres de l'université de Cracovie, maître de conférences associé à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Pour citer l’article

Stanislaw FRYBES, « SIENKIEWICZ HENRYK - (1846-1916) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/henryk-sienkiewicz/