SIENKIEWICZ HENRYK (1846-1916)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sienkiewicz et le roman historique

Les romans historiques de Sienkiewicz ont fait oublier ses nouvelles et ses romans d'inspiration contemporaine. Il écrivit plus de quarante nouvelles qui se distinguent par leur composition de caractère dramatique et par leurs épilogues : épilogues le plus souvent tragiques, parfois de comédie, mais qui trouvent toujours leur place dans l'architecture de l'œuvre. Certaines nouvelles de Sienkiewicz sont tout à fait remarquables, telles le Gardien de phare (Latarnik, 1882) ou les Mémoires d'un précepteur poznanien (Z pamiȩtnika poznánskiego nauczyciela, 1897). Ses romans d'inspiration contemporaine les plus connus sont : une tentative d'analyse du type de décadent, Sans dogme (Bez dogmatu, 1891), et une espèce de panégyrique de la bourgeoisie polonaise de souche noble et campagnarde, Rodzina Połanieckich (1895).

Dans la dernière période de son existence, Sienkiewicz composa encore un remarquable roman d'aventures pour les jeunes Le Gouffre noir (W pustyni i puszczy, 1910).

Parmi ses romans historiques les plus célèbres, il y a d'abord sa trilogie : Par le fer et le feu (Ogniem i mieczem, 1883-1884), Le Déluge (Potop, 1886) et Messire Wolodyjowski (Pan Wolodyjowski, 1887-1888) ; ces romans évoquent les événements, en majorité militaires, dont la Pologne a été le théâtre, de 1648 à 1672, sous le règne du dernier Vasa, Jean-Casimir, et sous celui de Michel Korybut. Vient ensuite un récit du temps de Néron, Quo vadis ? (1895-1896) ; enfin Les Chevaliers teutoniques (Krzyżacy, 1897-1900), dont le thème est le conflit qui opposa au xve siècle la Pologne à l'ordre teutonique. À quoi s'ajoutent des œuvres de moindre valeur comme Au champ d'honneur (Na polu chwały, 1903-1905), évocation de la libération de Vienne par Jean Sobieski, ainsi que Les Légions (Legiony, 1913-1914), roman qui se déroule à l'époque napoléonienne.

Sienkiewicz sait fort bien utiliser les ressources de l'histoire, où il puise les éléments lui offrant une matière première spectaculaire. Il choisit donc de préférence de grandes scènes de bataille, ou des moments dramatiques [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres de l'université de Cracovie, maître de conférences associé à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Pour citer l’article

Stanislaw FRYBES, « SIENKIEWICZ HENRYK - (1846-1916) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/henryk-sienkiewicz/