Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HELVITE

Tectosilicate de formule (Mn,Fe,Zn)8[BeSiO4]6S2, ce minéral contient 13,6 p. 100 de BeO et jusqu'à 15 p. 100 de FeO et de 20 à 30 p. 100 de ZnO (genthelvite).

L'helvite cristallise dans le système cubique, en hexatétraèdres, et se rencontre sous forme de cristaux tétraédriques ou de masses concrétionnées sphériques.

De couleur jaune, jaune-brun, brun-rouge, plus rarement verte, elle est semi-transparente, d'éclat vitreux ou résineux. Elle ressemble beaucoup aux grenats, mais elle s'en distingue facilement par la formation d'un hépar avec la soude.

Sa dureté est de 6 à 6,5, sa masse volumique de 3,16 à 3,36 g/cm3. Sa cassure est inégale, conchoïdale. Elle possède des clivages perceptibles.

Elle se rencontre habituellement dans les filons de pegmatites, en association avec le quartz, l'albite, l'amazonite. On la connaît en Norvège, dans les syénites augitiques de la région de Langesundfjörd. On la rencontre également aux États-Unis, dans quelques mines de mica, et aussi en masses importantes, dans les zones de contact de rhyolites et de granites, avec des calcaires environnants : elle s'y trouve associée à la magnétite et à la fluorine.

— Guy TAMAIN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur ès sciences, chargé de recherche au C.N.R.S.

Classification

Pour citer cet article

Guy TAMAIN. HELVITE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009