ROHRER HEINRICH (1933-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 6 juin 1933 à Buchs (Suisse), Heinrich Rohrer fit ses études à l'Institut fédéral de technologie de Zurich et y obtint son doctorat en 1960. Après deux années de recherche à l'université Rutgers (New Jersey), il fut engagé par le laboratoire de recherche I.B.M. de Roschliken, près de Zurich. À partir de 1978, il développa avec Gerd Binnig un nouveau type de microscope électronique.

La microscopie à effet tunnel, inventée en 1981 par Binnig et Rohrer, repose sur un principe différent de celui des microscopes électroniques traditionnels : au lieu de bombarder un échantillon par un faisceau d'électrons, on approche une pointe fine de la surface d'un conducteur et, en y appliquant une tension élevée, on crée un champ électrique capable d'extraire par « effet tunnel » quantique les électrons du conducteur. En déplaçant l'échantillon sous la pointe, les variations du courant dressent une image de la surface. Le pouvoir de résolution est tel qu'on peut enregistrer des détails plus fins que le diamètre moyen d'un atome typique. L'intérêt de cette invention fut vite reconnu dans des domaines aussi variés que la métallurgie, la physique des semiconducteurs et la biologie moléculaire. Le prix Nobel de physique partagé par Rohrer et Binnig en 1986 consacrait l'importance de cette nouvelle technique.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « ROHRER HEINRICH - (1933-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-rohrer/