TAZIEFF HAROUN (1914-1998)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Géologue et volcanologue français, Haroun Tazieff s'est notamment fait connaître du grand public par la réalisation de documentaires sur les volcans.

Haroun Tazieff

Haroun Tazieff

Photographie

Personnage médiatique, le volcanologue Haroun Tazieff (1914-1998), grand promoteur de sa discipline, a mené des expéditions scientifiques sur la plupart des volcans actifs de la planète, faisant partager sa passion au travers de films, d'émissions télévisées et d'ouvrages.  

Crédits : Jean Pimentel/ Kipa/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Haroun Tazieff est né le 11 mai 1914 à Varsovie, d’une mère polonaise, chimiste et docteur en sciences politiques, et d’un père russe, médecin, qui meurt au cours de la Première Guerre mondiale. La famille émigre en Belgique en 1921. Très sprortif, il pratiquera de nombreuses disciplines sportives dont la boxe, l'alpinisme, la spéléologie, le ski et le rugby. Tout en poursuivant ses études d'agronomie à Liège et une spécialité de géologie aux Mines, Haroun Tazieff participe activement à la résistance contre l'occupant nazi.

En 1948, une fissure sur le flanc sud-ouest du Nyamuragira (république démocratique du Congo) s'ouvre en vomissant deux coulées de lave très spectaculaires. À cette époque, Haroun Tazieff est prospecteur dans cette région pour le Service géologique centrafricain. Il se précipite pour suivre l'éruption. Les jours et les nuits qu'il passe à observer ce phénomène grandiose vont bouleverser sa vie. De prospecteur, il deviendra volcanologue. Après cette éruption, il publie son premier livre, Cratères en feu (1951).

Avec le peintre Pierre Bichet, de 1955 à 1957, il parcourt le monde, de volcan en volcan et en tire, en 1959, un premier film, Les Rendez-Vous du diable, et un livre du même nom. Cette même année, Haroun Tazieff épouse France Depierre, une amie d'université.

Toujours en 1959, la première grande mission scientifique volcanologique organisée par Haroun Tazieff concerne le lac de lave actif du Nyiragongo (Congo) qu'il a découvert au cours d'une reconnaissance en 1953. Les années 1960 seront marquées par de nombreuses missions scientifiques sur deux volcans italiens, l'Etna et le Stromboli, où Haroun Tazieff, Giorgio Marinelli, Franco Tonani et Yvan Elskens mettent au point des méthodes d'étude géochimique des gaz volcaniques. Ces expériences seront suivies de nombreuses autres au cours des années 1970, avec des équipes du CEA et du CNRS, sur la plupart des volcans en activité.

Dès 1966, il monte un [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  TAZIEFF HAROUN (1914-1998)  » est également traité dans :

SOUFRIÈRE VOLCAN DE LA, Guadeloupe

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 950 mots
  •  • 1 média

La Soufrière de Guadeloupe est l’un des neuf volcans actifs des Petites Antilles. Elle culmine à 1 467 mètres (plus haut sommet des Antilles) ; sa dernière éruption majeure s’est déroulée en 1976-1977. Long de 850 kilomètres, d’orientation schématiquement nord-sud, l’arc volcanique insulaire des Petites Antilles résulte de l’enfoncement de la croûte océanique atlantique (plaque Amérique du Nord et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcan-de-la-soufriere-guadeloupe/#i_45990

Les derniers événements

21-30 août 1986 • CamerounÉmanations mortelles de gaz volcaniques dans la région du lac de Nyos

est renforcée : Haroun Tazieff, chargé d'une mission scientifique par la délégation aux risques majeurs du ministère de l'Environnement, se rend sur place. Le 30 est journée de deuil national au Cameroun, en souvenir des 1 887 morts recensés. Par ailleurs, selon les bilans officiels, près de trois mille personnes ont été « déplacées » de la région du lac Nyos, où environ dix mille animaux morts pourrissent sur place.  [...] Lire la suite

19-23 juillet 1984 • FranceAnnonce de la composition du gouvernement Fabius

au gouvernement : Alain Calmat, ancien champion de patinage artistique, est nommé ministre délégué à la Jeunesse et aux Sports ; Haroun Tazieff, vulcanologue, devient secrétaire d'État chargé de la Prévention des risques naturels et technologiques majeurs. Deux députés socialistes, Martin Malvy et Jean-Marie Bockel, et le président du Mouvement des radicaux de gauche, Jean-Michel Baylet, deviennent secrétaires d'État.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Louis CHEMINEE, « TAZIEFF HAROUN - (1914-1998) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/haroun-tazieff/