AIMARD GUSTAVE (1818-1883)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Romancier populaire français. De son véritable nom Olivier Gloux, Gustave Aimard est l'auteur de nombreux romans d'aventures. Les Trappeurs de l'Arkansas (1858) constitue le premier d'une longue série de livres dont l'Ouest américain est le cadre. Par là, Aimard se trouve être un précurseur de la diffusion de toute une mythologie du western. Ses œuvres, qui connurent longtemps les honneurs des réimpressions, lui ont valu de son temps le titre de « Fenimore Cooper français », ce qui est sans doute quelque peu exagéré ; mais, très colorées et pleines d'action, elles se lisent encore agréablement.

—  Jean-Paul MOURLON

Écrit par :

  • : maître ès lettres modernes, professeur au lycée de Tiaret, Algérie

Classification


Autres références

«  AIMARD GUSTAVE (1818-1883)  » est également traité dans :

ROMAN POPULAIRE

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 4 077 mots

Dans le chapitre « Histoire du roman populaire »  : […] Aux origines du roman populaire il y a la littérature de colportage – celle de la Bibliothèque bleue notamment – constituée de livres sans auteurs avoués, destinés à la « populace », qui, souvent illettrée, se les faisait lire le soir, à la veillée, par des conteurs ou des enfants. Transportés dans des besaces, où ils voisinaient avec des images p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-populaire/#i_6669

Pour citer l’article

Jean-Paul MOURLON, « AIMARD GUSTAVE - (1818-1883) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-aimard/