SINGH TOHRA GURCHARAN (1924-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'un des principaux chef religieux (jathedar) des sikhs, Gurcharan Singh Tohra occupait une position clé dans le conflit opposant les factions indépendantistes sikhes et le gouvernement central indien. Membre depuis 1960 du très puissant Shiromani Gurudwara Prabandhak Committee (S.G.P.C.), il présida de 1973 à sa mort cette institution, qui contrôle depuis Amritsar (Pendjab) les lieux de culte et d'enseignement des sikhs du monde entier. Personnalité controversée, ses appels à l'indépendance du Khalistan ne l'ont pas empêché de soutenir le Parti du Congrès, sous le gouvernement duquel le sanctuaire sikh du Temple d'or d'Amritsar fut pris d'assaut en 1984, puis l'alliance du parti sikh Shiromani Akali Dal (S.A.D.) avec le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (B.J.P.), au pouvoir à New Delhi de 1996 à 2004.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SINGH TOHRA GURCHARAN - (1924-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gurcharan-singh-tohra/