GUÉRET

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La préfecture de la Creuse est l'archétype de la petite ville administrative en milieu rural qui a joué toutefois un rôle important dans l'activité du nord-est de la région Limousin. Il lui reste à trouver sa place dans le cadre de la grande région Nouvelle-Aquitaine.

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Nouvelle-Aquitaine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Guéret ne prend une allure urbaine que tardivement (aux xve et xvie siècles) mais confirme sa vocation et devient le chef-lieu du département de la Creuse, créé en 1790, malgré les prétentions de sa rivale Aubusson, industrielle et plus peuplée.

L'architecture urbaine actuelle révèle bien le rôle que jouent les diverses administrations (hôtel de ville, préfecture, cité administrative, etc.) dans la vie locale. Mais l'atonie économique et le lent déclin démographique creusois n'ont pas favorisé l'accroissement de la population urbaine de Guéret.

Après la Seconde Guerre mondiale, profitant d'un exode rural de proximité, Guéret connaît une croissance démographique continue qui lui permet de passer le seuil des 15 000 habitants en 1982. L'industrialisation n'intervient vraiment que dans les années 1960, avec l'implantation d'entreprises industrielles au nord de la ville (notamment Sauthon, entreprise de mobilier pour enfants devenu l'un des leaders français du secteur, et Afbat-Métal, quincaillerie industrielle, dont les activités se sont considérablement développées depuis les années 1960). Le bilan industriel guérétois est cependant assez décevant.

En 1990, la population de la commune de Guéret est passée au-dessous de 15 000 habitants et ne cesse de décliner (14 219 habitants au recensement de 2012). Même si l'analyse de l'évolution des populations des communes limitrophes montre le développement d'un phénomène de banlieue, cela ne doit pas masquer le déclin démographique départemental et les difficultés économiques locales. En effet, si l'aire urbaine de Guéret, qui comprend vingt-huit communes, comptait plus de 31 518 habitants en 2012, l'évolution démographique de cet ensemble est marquée, depuis les années 1990, à la fois par le déficit des naissances et par l' [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, agrégé, docteur d'État, professeur de géographie à l'université de Limoges

Classification

Pour citer l’article

Olivier BALABANIAN, « GUÉRET », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gueret/