GUAYAQUIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec 2,4 millions d'habitants en 2005, Guayaquil est la première ville de l'Équateur. Pendant la période coloniale, Guayaquil joua un rôle important. Grâce à son port et au dynamisme agricole côtier, la ville s'est affirmée comme premier foyer industriel du pays.

Équateur : carte administrative

Carte : Équateur : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Équateur. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Sa position dans le delta du río Guayas, au confluent des grandes rivières qui drainent un riche arrière-pays, lui assure le contrôle des activités littorales. En effet, la mise en valeur de la zone côtière a été réalisée sous l'impulsion de Guayaquil et s'est orientée vers la production de denrées tropicales destinées à l'exportation. Enrichie par la colonisation des zones forestières en cours depuis la fin du xixe siècle, la métropole est devenue non seulement le lieu de résidence des grands et moyens propriétaires fonciers, mais aussi une place financière et commerciale. La présence des sièges des compagnies d'exportation et des établissements bancaires assure à la ville un rôle de décision dépassant largement le cadre régional.

L'acheminement des produits agricoles vers le port a permis à Guayaquil de s'industrialiser et d'offrir plusieurs milliers d'emplois dans le secteur secondaire. Les industries alimentaires demeurent les plus développées ; celles du bois et de la construction se maintiennent pour répondre aux besoins nationaux. Les années 1960 ont été marquées par l'essor spectaculaire de l'industrie chimique, des plastiques et de l'électroménager. Cette diversification, assurée en partie par des capitaux et des techniques étrangères, a modifié l'aspect traditionnel de Guayaquil. Un complexe portuaire a été établi à Puerto Nuevo, à huit kilomètres du centre-ville, sur un chenal profond du delta. C'est par ce port que passe l'essentiel des exportations non pétrolières de l'Équateur, surtout bananes, cacao, café (les exportations pétrolières sont effectuées par Balao-Esmeraldas), ainsi que les crevettes (premier pays exportateur au monde).

Bâtie selon un plan en damier, Guayaquil s'est développée à partir d'une petite colline (cerro Santa Ana) en demi-cercle s [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut des hautes études de l'Amérique latine, université de Paris-III

Classification

Autres références

«  GUAYAQUIL  » est également traité dans :

ÉQUATEUR

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELER, 
  • Yves HARDY, 
  • Catherine LAMOUR, 
  • Emmanuelle SINARDET
  • , Universalis
  •  • 8 608 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Une exceptionnelle diversité géographique »  : […] L'extrême diversité des milieux de ce territoire restreint tient à son appartenance à plusieurs grands domaines de la biosphère : l'aire andine où l'étagement en altitude se combine avec la transition entre montagnes tropicales sèches et équatoriales humides ; le bassin amazonien ; la côte du Pacifique où l'on passe, en 300 kilomètres du sud au nord, du semi-désert à la forêt dense. L'ampleur et l […] Lire la suite

QUITO

  • Écrit par 
  • Anne COLLIN DELAVAUD
  •  • 609 mots
  •  • 1 média

La ville de Quito est implantée sur un replat des pentes du volcan Pichincha, dans un cadre exceptionnel de hautes montagnes volcaniques et sismiques au cœur de la cordillère des Andes. Située à 2 890 mètres d'altitude, la capitale de l'Équateur domine un vaste bassin drainé par des vallées très encaissées, elle bénéficie d'un climat relativement tempéré, et d'une diversité des cultures, liée à l […] Lire la suite

Les derniers événements

Équateur. Mobilisation contre la hausse du prix des carburants. 1er-13 octobre 2019

. Il s’agit de la plus forte mobilisation populaire depuis avril 2005. Le 7, Lenín Moreno et son gouvernement s’installent à Guayaquil, deuxième ville du pays. Le chef de l’État accuse son prédécesseur Rafael Correa et le président vénézuélien Nicolás Maduro de « tentative de coup d’État ». Le 8 […] Lire la suite

Vatican – Équateur – Bolivie – Paraguay. Visite du pape François en Amérique latine. 5-12 juillet 2015

Du 5 au 7, le pape François entame par l’Équateur son premier déplacement en Amérique latine. À Guayaquil, il défend la famille, « la grande “richesse sociale” que d’autres institutions ne peuvent pas remplacer ». À Quito, alors que le président Rafael Correa est contesté dans la rue […] Lire la suite

Équateur. Destitution du président Jamil Mahuad. 6-26 janvier 2000

du soulèvement indien, se dissout. Le 22, le vice-président, Gustavo Noboa, déclare assumer le pouvoir. Le Parlement, réuni à Guayaquil, destitue le président Mahuad. Les Indiens, qui s'estiment trahis, quittent la capitale pacifiquement. Le nouveau président annonce son intention de maintenir la « dollarisation » de l'économie. Le 26, Gustavo Noboa est investi par le Congrès. […] Lire la suite

Équateur. Destitution du président Abdala Bucaram. 5-11 février 1997

de reconnaître sa destitution, qu'il juge inconstitutionnelle. Il décrète l'état d'urgence et la suspension des garanties constitutionnelles, avant de se réfugier dans la base militaire de Guayaquil. L'armée refuse d'appliquer l'état d'urgence. Le 8, l'armée presse le Congrès et le vice-président de parvenir […] Lire la suite

Équateur. Élection du populiste Abdala Bucaram à la présidence. 7 juillet 1996

du premier tour, le 19 mai. Ancien maire de Guayaquil – la deuxième ville du pays –, Abdala Bucaram avait dû quitter ses fonctions municipales après avoir été impliqué dans une affaire de corruption. Il a fait campagne contre la classe politique traditionnelle et en faveur du renforcement de la lutte contre la pauvreté. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Anne COLLIN DELAVAUD, « GUAYAQUIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/guayaquil/