BRUNIQUEL GROTTE DE, Tarn-et-Garonne

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des traces de feu indiscutables

Se mouvoir loin de la lumière du jour et procéder à des constructions dans un tel environnement nécessite un éclairage adéquat. Plus d’une vingtaine d’indices de lieux de combustion (traces de foyers) ont été inventoriés. Ceux-ci ont tous été localisés sur les aménagements construits, à l’exception d’un épandage de résidus brûlés qui est visible à même le sol. Ils s’identifient par la transformation thermique des supports (calcite noircie et rougie, craquelée, éclatée au feu), des traces de suie et la présence de résidus carbonisés, en l’occurrence de l’os brûlé. Ils sont présents sur les six structures. Une prospection magnétique, destinée à identifier la présence de matériaux transformés sous l’effet de la chaleur, a confirmé cette omniprésence d’indices de feux. La cartographie du magnétisme coïncide en effet avec les observations en surface des structures de combustion. Les analyses spectrométriques montrent également des spectres atomiques caractéristiques d'os et d’autres matières organiques brûlés confirmant, là aussi, la présence d'indices liés au feu.

Grotte de Bruniquel : détail d’une zone de combustion

Grotte de Bruniquel : détail d’une zone de combustion

Photographie

Dans cet agencement de tronçons de stalagmites appartenant à la grande structure, on peut en observer certains de couleur noire, ayant été chauffés par le feu ou recouverts de suie. Plus d’une vingtaine de traces de foyers de ce type ont été mises en évidence, essentiellement... 

Crédits : Michel Soulier - SSAC

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Médias de l’article

Grotte de Bruniquel : salle de la Structure

Grotte de Bruniquel : salle de la Structure
Crédits : Etienne Fabre - SSAC

photographie

Grotte de Bruniquel : les différentes structures aménagées

Grotte de Bruniquel : les différentes structures aménagées
Crédits : photographies : P. Mora, Archéostransfert, Archéovision, UMS 3657 SHS-3D –Photogrammétrie : X. Muth, Get in Situ – infographie : F. Lacrampe-Cuyaubère, Archéosphère

photographie

Grotte de Bruniquel : détail d’une zone de combustion

Grotte de Bruniquel : détail d’une zone de combustion
Crédits : Michel Soulier - SSAC

photographie





Écrit par :

  • : professeur de préhistoire, université de Bordeaux
  • : docteur en sciences, chercheuse à l'Institut royal des sciences naturelles de Belgique

Classification


Autres références

«  BRUNIQUEL GROTTE DE, Tarn-et-Garonne  » est également traité dans :

PRÉHISTORIQUE ART

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Denis VIALOU
  •  • 27 698 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Historique des découvertes »  : […] La découverte en 1940 de la grotte de Lascaux en Dordogne conféra à l'art paléolithique pariétal une célébrité mondiale et lui donna la première place dans l'histoire universelle de l'art. Cependant, un siècle de trouvailles et de recherches avait précédé la révélation de Lascaux – et l'on ne cesse de découvrir d'autres grottes décorées (une quinzaine en France entre 1975 et 1986) grâce à des pro […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques JAUBERT, Sophie VERHEYDEN, « BRUNIQUEL GROTTE DE, Tarn-et-Garonne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotte-de-bruniquel-tarn-et-garonne/