GRAND CANYON DU COLORADO

Au cœur d'épais sédiments du système carbonifère (essentiellement calcaires), le trait de scie monumental du Colorado dans son cours moyen constitue la plus extraordinaire illustration concrète du processus de l'érosion linéaire par les cours d'eau à l'échelle du globe. Sur une distance de plus de 320 kilomètres, les gorges du Colorado peuvent atteindre en effet des profondeurs maximales supérieures à 2 000 mètres. La largeur minimale au sommet (au niveau même du plateau du Colorado) ne dépasse guère 7 kilomètres. L'ampleur de cette gigantesque curiosité de la nature est soulignée par les contrastes de dureté, multipliant les falaises, les corniches, les ressauts, et par les contrastes de couleurs. Le Grand Canyon, intégré désormais au Grand Canyon National Park, propriété de l'État fédéral, est aujourd'hui un des premiers lieux touristiques des États-Unis par le nombre de visiteurs.

Grand Canyon, Arizona, 2

Grand Canyon, Arizona, 2

photographie

Le Grand Canyon du Colorado, en Arizona. 

Crédits : L. Romano/ DEA/ Getty

Afficher

—  Jacques SOPPELSA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  GRAND CANYON DU COLORADO  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 181 mots
  •  • 85 médias

Dans le chapitre « Le Protérozoïque »  : […] (1 400 Ma). À l'est des cordillères, il est caractérisé, sur le plateau du Colorado, par la séquence du Grand Canyon, discordante sur des schistes archéens ; plus au nord, dans le domaine cordillérain du nord-ouest des États-Unis et du Canada, il constitue l'épaisse pile volcano-sédimentaire du supergroupe Belt-Purcell, qui correspondrait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_38004

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 937 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Des Rocheuses au Pacifique »  : […] 000 mètres, ils sont constitués par des couches à peu près horizontales tranchées par les canyons des États-Unis les plus visités : celui du Colorado traverse la région sur 300 kilomètres par une entaille profonde de 1 000 à 2 000 mètres et large de 8 à 25 kilomètres. La majesté du relief, la beauté des couleurs, la pureté et la transparence de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_38004

PARTICULES ATMOSPHÉRIQUES

  • Écrit par 
  • Karine DESBOEUFS, 
  • Jean-François DOUSSIN
  •  • 6 939 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Visibilité »  : […] des grands sites touristiques. C’est, par exemple, ce qui a conduit le site du Grand Canyon (États-Unis) à commander dans les années 2000 une des premières études sur ce sujet. L’humidité relative se révèle être un paramètre météorologique crucial pour ce phénomène puisqu’elle accentue l’effet d’absorption du rayonnement : non seulement, en se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-atmospheriques/#i_38004

Pour citer l’article

Jacques SOPPELSA, « GRAND CANYON DU COLORADO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grand-canyon-du-colorado/