MANN GOLO (1909-1994)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'écrivain Thomas Mann (1875-1955), rendu célèbre par la publication des romans Les Buddenbrook (1901) et La Montagne magique (1924), puis par le prix Nobel de littérature (1929), et son épouse Katia Pringsheim, qui appartenait à une famille juive, eurent six enfants. Le troisième, Gottfried Angelius Thomas, appelé Golo, est né le 27 mars 1909 à Munich, la résidence familiale jusqu'en 1933.

Les Carnets de Katia Mann présentent Golo sous les traits d'un enfant peureux, gentil et obéissant ; très accommodant, il a horreur des querelles. Pas très gracieux physiquement, c'est le souffre-douleur de ses frères et sœurs. Il supporte mal l'atmosphère familiale, aussi est-il envoyé dans le célèbre lycée et internat réservé aux enfants de la haute bourgeoisie, le château de Salem, fondé par le prince Max de Bade.

Ses études de droit, de philosophie et d'histoire le conduisent à Munich, Berlin et Heidelberg. À Berlin, il se lie durablement d'amitié avec Pierre Bertaux, le futur germaniste et spécialiste de Hölderlin, dont le père, Félix Bertaux, un germaniste réputé, était l'ami de Heinrich et de Thomas Mann. Golo Mann soutient auprès du philosophe Karl Jaspers une thèse sur Hegel. Il fait aussi un doctorat d'histoire sur les recherches historiques consacrées à Wallenstein.

En désaccord total avec Hitler et le IIIe Reich, la famille Mann se réfugie en Suisse en 1933. Golo Mann entame une longue errance qui va durer vingt-cinq ans. De 1933 à 1937, il est lecteur d'allemand à l'École normale supérieure de Saint-Cloud puis à l'université de Rennes. De 1937 à 1940, il dirige la revue Mass und Wert, publiée par son père à Zurich ; il collabore à des revues d'émigrés comme Die neue Weltbühne (Prague) et Die Sammlung (Amsterdam).

En 1940, Golo Mann s'engage dans l'armée française, mais, après la capitulation, il émigre aux États-Unis d'Amérique. En 1942-1943, il donne des cours dans un collège. De 1943 à 1946, il travaille pour les services secrets américa [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Henri MÉNUDIER, « MANN GOLO - (1909-1994) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/golo-mann/