HORTON GLADYS (1945-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grande voix rhythm and blues (R&B) du célèbre label discographique Motown, la chanteuse américaine Gladys Horton connut son heure de gloire dans les années 1960, au sein du groupe vocal féminin The Marvelettes.

Née le 30 mai 1945, à Gainesville (Floride), Gladys Catherine Horton est âgée d'à peine quinze ans lorsqu'elle crée, avec ses camarades de chorale du lycée, une formation vocale exclusivement féminine. Initialement dénommé The Casinyets – contraction de can't sing yet (« [nous ne sommes] pas en mesure de chanter pour l'instant ») –, puis The Marvels, le groupe sera finalement baptisé The Marvelettes, sur la suggestion de Berry Gordy, Jr., fondateur de Motown. Gladys Horton en est la vocaliste principale. Le premier single du quintette, Please Mr. Postman (1961), se hisse à la première place du palmarès du magazine américain Billboard et offre son premier numéro un à la toute jeune Motown. The Marvelettes enchaînent les succès discographiques avec, notamment, Playboy (1962), Beechwood 4-5789 (1962), Too Many Fish in the Sea (1964). Cependant, le groupe va commettre en 1964 l'erreur de renoncer à Where Did Our Love Go, morceau écrit par l'équipe de producteurs de Motown Holland-Dozier-Holland, qui propulse sur le devant de la scène leurs concurrentes du trio The Supremes. En 1965, Wanda Young évince Gladys Horton de sa place de leader vocale des Marvelettes. Le groupe affichera encore plusieurs tubes, comme Don't Mess with Bill (1965) et The Hunter Gets Captured by the Game (1966), avant que Gladys Horton ne le quitte en 1967, année de son mariage. Mais, éclipsées par la popularité des Supremes et de Martha and The Vandellas, The Marvelettes se séparent au début des années 1970. Gladys Horton reviendra sur scène sous le nom de Gladys Horton of the Marvelettes ; elle continuera à se produire jusqu'en 2009. Elle meurt le 26 janvier 2011, à Sherman Oaks, en Californie.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HORTON GLADYS - (1945-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gladys-horton/