AGNELLI GIOVANNI (1921-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Petit-fils du fondateur de Fiat (Fabbrica italiana automobili Torino), Giovanni Agnelli naît en 1921 à Villar Perosa, près de Turin. Il est issu, par son père, de la bourgeoisie industrielle, et par sa mère de l'aristocratie italienne. Il fait des études de droit dans la capitale piémontaise.

Après la guerre, ne se sentant pas prêt à assumer la direction du groupe familial, Giovanni Agnelli profite de sa jeunesse et fréquente la jet-set internationale. Cette période d'insouciance prend fin en 1953, lorsqu'il épouse Marella Caracciolo di Castagnetta, une princesse napolitaine.

Celui que l'on surnomme l'Avvocato, en référence à son diplôme en droit, s'implique progressivement dans la gestion de Fiat, dont il devient le président en 1966. Son parcours sera dès lors indissociablement lié aux vicissitudes de la firme turinoise.

Grâce au succès de la Fiat 500, le groupe est à l'époque le deuxième constructeur européen, mais sa structure totalement centralisée est archaïque. Agnelli la modernise en déléguant les responsabilités, en décloisonnant les services, et en consacrant des moyens considérables à l'image et à la communication. Les contacts, la stratégie et les grandes négociations constituent déjà les terrains de prédilection de l'Avvocato qui signe, en 1968, un accord de fusion avec Citroën. L'entreprise échoue, mais, en 1969, Fiat prend le contrôle de Ferrari et rachète Lancia.

Au début des années 1970, l'Italie entre dans une période de troubles sociaux qui durera toute la décennie. La crise pétrolière aggrave la situation et Fiat connaît, en 1973, son premier déficit, de l'ordre de 150 milliards de lires. L'automobile représente 85 p. 100 de la fortune des Agnelli : il est temps de se diversifier. En trente ans, l'I.F.I. (Istituto finanziario italiano), holding familial fondé en 1899 et présidé par Giovanni Agnelli, va étendre ses ramifications dans les secteurs les plus variés : les loisirs (Club Med), l'hôtellerie (Accor), la grande distribution (Rinascente), le ciment (Italcementi), l'édition (Rizzoli), la presse (La Stampa) [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences d'italien, université de Nancy-II

Classification

Les derniers événements

12-14 janvier 1987 • Pologne - ItalieVisite officielle du général Jaruzelski à Rome

du gouvernement, Bettino Craxi, s'entretenant avec le président de la République (démocrate-chrétien) Francesco Cossiga, le chef de l'État polonais complète ces échanges bilatéraux par une rencontre avec Giovanni Agnelli, patron de la Fiat : une chaîne de production d'un modèle Fiat de petite cylindrée sera [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Joseph CADEDDU, « AGNELLI GIOVANNI - (1921-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-agnelli/