AGOSTINI GIACOMO (1942- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le pilote motocycliste italien Giacomo Agostini est né le 16 juin 1942 à Brescia. Malgré l’opposition de son père, un industriel, il décide de tenter de vivre de sa passion, la moto. Il fait ses débuts sur le Continental Circus en 1964 et, dès l’année suivante, il est recruté par la firme M.V. Agusta, qui va devenir célèbre dans le monde entier grâce aux exploits de Giacomo Agostini (Agostini pilotera des M.V. Agusta jusqu’en 1973, puis s’engagera avec Yamaha en 1974). Il participe au Championnat du monde dans les catégories 350 cm3 et 500 cm3. En 1966, il remporte son premier titre en 500 cm3. Sept autres suivront (1967-1972, 1975). En 1968, il obtient le premier de ses sept titres consécutifs en 350 cm3 (1968-1974). Avec quinze titres mondiaux, Giacomo Agostini possède donc un palmarès incomparable. Par son talent, il a réussi à éclipser Mike Hailwood (qui le précéda en tant que champion du monde 350 cm3 et 500 cm3), et aucun de ses successeurs au palmarès des 500 cm3 (Phil Read, Barry Sheene, Wayne Rainey ou Michael Doohan) n’a connu pareille réussite.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  AGOSTINI GIACOMO (1942- )  » est également traité dans :

MOTOCYCLISME

  • Écrit par 
  • Simon PALATCHI
  •  • 2 043 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les grands prix »  : […] La vitesse fascine l'être humain. Dès qu'il a commencé à se déplacer, en automobile, à moto ou en avion, il a voulu aller toujours plus vite. Il n'est donc guère étonnant que les grands prix moto soient des compétitions très appréciées du public. « Formule 1 de la moto », les grands prix existent depuis 1949. À l'époque, le Championnat du monde comptait cinq catégories de cylindrée : 125 cm 3 , 25 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « AGOSTINI GIACOMO (1942- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-agostini/