ZINSSTAG GÉRARD (1941-     )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 9 mai 1941 à Genève, le compositeur suisse Gérard Zinsstag étonne par son parcours atypique, dû à la multiplicité de ses formations. Il a en effet successivement étudié la flûte à Genève, au Conservatoire national supérieur de musique de Paris puis à l'Accademia musicale Chigiana de Sienne avant de mener une vie itinérante de musicien d'orchestre. En 1967, il est engagé dans l'Orchestre de la Tonhalle de Zurich, ville où il se fixe pendant quelques années.

Sa rencontre en 1973 avec Hans Ulrich Lehmann à la Musikhochschule de Zurich le conduit peu à peu vers le chemin de la création. Il démissionne en 1975 de l'Orchestre de la Tonhalle pour se consacrer entièrement à l'étude de la composition, ce qui le mène à Stuttgart puis à Hanovre, auprès d'Helmut Lachenmann. De 1976 à 1978, il suit les cours de Darmstadt puis il part pour San Francisco en 1979 afin d'assister à un séminaire de l'université de Californie à Berkeley. En 1986, il vient en France explorer les nouvelles possibilités qu'offre l'I.R.C.A.M. Soucieux de la diffusion de la musique contemporaine, il crée cette même année à Zurich le festival Tage für neue Musik Zürich.

Après une première période au cours de laquelle Gérard Zinsstag mène des recherches sur les bruits et les agencements formels heurtés, une étude attentive du phénomène sonore le conduit vers les compositeurs dits spectraux de l'ensemble L'Itinéraire (Gérard Grisey, Tristan Murail, Michael Lévinas). C'est d'ailleurs par ce même ensemble qu'il est joué pour la première fois à Paris, au Centre Georges-Pompidou, le 30 mars 1981. Altération, pour orchestre de chambre (1980) est représentative d'une période de transition pour le compositeur, qui rejette encore à cette époque le rôle des sons pour faire des recherches instrumentales sur les bruits. Il pousse ce processus très loin allant jusqu'à « priver les instruments de leurs résonances naturelles et les sons de leurs spectres ». Mais, très vite, sa pensée musicale évolue, le discours, moins tendu, s'autorise plus de liberté. Sa rencontre avec Gérard Grisey c [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « ZINSSTAG GÉRARD (1941-     ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-zinsstag/