TARASSOW GEORGES (1893-1981)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mgr Georges (Tarassow) s'est trouvé pendant plus de vingt ans à la tête de l'archevêché des Églises orthodoxes russes en Europe occidentale, l'ancien exarchat du patriarcat œcuménique de Constantinople. Fondé en 1921 par le métropolite Euloge, auquel le patriarche Tikhon de Moscou avait confié la charge des Églises russes en Europe occidentale, ce diocèse a, depuis 1922, son centre à Paris, en la cathédrale Saint-Alexandre-Nevski (12, rue Daru, Paris VIlIe). Pendant plus de cinquante ans de sacerdoce, Georges Tarassow a été lié à l'évolution de cet archevêché, qui, en 1931, soit un an après son ordination sacerdotale, a été reçu dans la juridiction du patriarcat œcuménique de Constantinople et qui comprend actuellement des paroisses en France, en Belgique, aux Pays-Bas, dans les pays scandinaves, en Allemagne fédérale et en Italie.

Tout, dans la vie de ce prélat, était insolite. Georges Tarassow est né à Voronège le 14 avril 1893. Il fit ses études au lycée technique de cette ville, puis à l'École technique supérieure de Moscou, dont il sortit ingénieur chimiste. Plus tard, il suivit des cours d'aéronautique et s'engagea comme volontaire dans l'armée impériale, où il servit dans l'aviation. En 1916, le ministère de la Guerre l'envoie en France pour s'initier au fonctionnement de l'aviation militaire française. Après la révolution de 1917, il reste en Occident et s'engage comme pilote dans l'armée française. Démobilisé en 1919, il s'installe en Belgique, où il travaille de 1921 à 1934, en qualité d'ingénieur chimiste, dans diverses entreprises. En 1922, il épouse Eugénie Freshkop, qui allait laisser le souvenir d'une chrétienne très fervente.

En 1928, Georges Tarassow est ordonné diacre par le métropolite Euloge. Il désirait servir l'Église dans cet état tout le restant de sa vie. Néanmoins, le 3 février 1930, des circonstances imprévues conduisent le diacre Georges à recevoir le sacerdoce, par obéissance à son évêque. Il est nommé recteur des paroisses d'étudiants à Gand et à Louvain, paroisses qui s'étaient trouvées sans [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur en philosophie, université de Berlin, archevêque orthodoxe

Classification

Pour citer l’article

Georges WAGNER, « TARASSOW GEORGES - (1893-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-tarassow/