CHRISTOPHE GEORGES COLOMB dit (1856-1945)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Lure (Haute-Saône) le 25 mai 1856, décédé à Nyons (Drôme) le 3 janvier 1945, Georges Colomb fut un naturaliste de renom : il fut en effet sous-directeur du laboratoire de botanique de l'École des hautes études, auteur d'une quarantaine de manuels scolaires, chroniqueur scientifique de diverses publications et de Radio-Paris. Il écrivit également plusieurs ouvrages sur la Gaule, défendant ardemment la thèse – aujourd'hui abandonnée – selon laquelle la bataille d'Alésia aurait eu lieu sur le site d'Alaise (commune du Doubs, actuellement rattachée à Eternoz), et non à Alise-Sainte-Reine, en Côte-d'Or.

Mais si Georges Colomb est passé à la postérité, c'est pour une tout autre activité, qui ne l'occupa pourtant qu'une quinzaine d'années. Sous le pseudonyme de Christophe, il publia en feuilleton de 1889 à 1904, dans Le Petit Français illustré, un hebdomadaire pour enfants édité par Armand Colin, quatre séries d'histoires en images qui rencontrèrent un succès considérable et eurent des conséquences déterminantes sur l'évolution de la bande dessinée francophone.

La Famille Fenouillard (1889-1893, album en 1893) narre les aventures d'une famille de commerçants de province (le père, qui est bonnetier, son épouse et leurs deux filles, Artémise et Cunégonde), entraînée malgré elle dans un tour du monde. Christophe traite le thème du voyage cocasse, traditionnel à l'époque : on le trouvait déjà dans des histoires en images de Töpffer (dont une citation figure en exergue de l'album), et au théâtre, avec Le Voyage de M. Perrichon de Labiche (1860). En outre, certaines péripéties rappellent des passages du Tour du monde en quatre-vingts jours de Jules Verne (1873).

Viennent ensuite Les Facéties du sapeur Camember (1890-1896, album en 1896), histoire d'un petit paysan du second Empire qui, grâce à sa belle barbe, devient sapeur. Le comique de cette œuvre ne repose ni sur les situations ni sur les images, mais réside dans les pataquès du sapeur ou, comme l'a dit Francis Lacassin, « dans les triturations d'un langage annoncia [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHRISTOPHE GEORGES COLOMB dit (1856-1945)  » est également traité dans :

BANDE DESSINÉE

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 17 303 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « De Töpffer à Outcault, ou d'une naissance à l'autre (1833-1896) »  : […] Maestro (finalement publié en 1999 par le musée de la Bande dessinée d'Angoulême). Töpffer est le modèle avoué de Christophe (Georges Colomb, 1856-1945, sous-directeur du laboratoire de botanique de la Sorbonne), auteur dans Le Petit Français illustré de plusieurs longs récits, dont La Famille Fenouillard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bande-dessinee/#i_5113

Pour citer l’article

Dominique PETITFAUX, « CHRISTOPHE GEORGES COLOMB dit (1856-1945) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-colomb-dit-christophe/