GEORGE II (1683-1760) roi de Grande-Bretagne (1727-1760)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de George Ier, le futur George II épouse en 1705 la vive et intelligente princesse Caroline d'Ansbach qui exercera sur lui une influence bénéfique. Brouillé avec son père à qui il ressemblait par la lourdeur germanique — il parlait d'ailleurs anglais avec un fort accent allemand —, il monte sur le trône d'Angleterre en 1727. La reine le persuade de conserver Walpole. Elle réussira, à force d'adresse et de diplomatie, à faire entériner les décisions du Premier ministre par son royal époux. David Hume dans son Histoire d'Angleterre a laissé ce portrait de George II : « Il était d'une petite taille, mais bien prise, et il se tenait très droit ; ses yeux sortaient de sa tête d'une manière remarquable ; il avait le nez aquilin et un beau teint. D'un caractère vif, il était très irascible, surtout dans sa jeunesse, mais il s'apaisait bientôt, et redevenait doux, calme et humain. Son attention scrupuleuse à observer une manière de vivre modérée, régulière et méthodique dans toutes ses parties, descendait jusqu'à des objets indignes peut-être d'occuper un grand roi. » Walpole continue de gouverner, en distribuant des pots de vin, pour la plus grande prospérité du royaume. « Madame, pouvait-il dire en 1734 à la reine Caroline, il y a eu cinquante mille hommes tués cette année en Europe, et pas un seul Anglais. » Mais le splendide essor commercial et technique du royaume ne peut calmer la soif de gloire de l'opinion publique. L'opposition dirigée par le prince de Galles Frédéric-Louis s'indigne des difficultés que rencontre l'Angleterre dans son commerce avec les Indes occidentales et Walpole est contraint de déclarer la guerre à l'Espagne en 1739. Les difficultés de la campagne et l'hostilité des Communes le forcent bientôt à démissionner. L'ère du pacifisme whig est close. En mai 1744, la guerre éclate entre la France et l'Angleterre. Le mois suivant, le prétendant Charles-Édouard, petit-fils de Jacques II, débarque en Écosse. Au début, la fortune ne sourit guère à George II : les Écossais s'avancent jusqu'à Derby, les Français [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : historien, docteur en droit, docteur honoris causa de la National University of Ireland et de l'Université d'Ulster (Royaume-Uni)

Classification


Autres références

«  GEORGE II (1683-1760) roi de Grande-Bretagne (1727-1760)  » est également traité dans :

PITT LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 2 992 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le premier Pitt (1708-1778) »  : […] D'une famille de gentlemen, fils et petit-fils d'un député d'Old Sarum, qui constitua au xviii e siècle l'exemple typique du «  bourg pourri », lui-même poussé dans la même position grâce à ses liens familiaux, il apparaît sur la scène politique à partir de 1736 ; il se pose rapidement en adversaire du Premier ministre Walpole, émule du cardinal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-pitt/#i_14000

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Le régime politique »  : […] Le régime politique demeure relativement stable de 1714, date de l'avènement des Hanovre en vertu de l'Acte d'établissement de 1701, à cette victoire relative du courant « radical ». Entre-temps, les évolutions ont été « silencieuses », bien que souvent importantes. George I er et, à partir de 1727, George II ont vu leur légitimité contestée à l'occasion des deux grands […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_14000

WALPOLE ROBERT, 1er comte d'Orford (1676-1745)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 330 mots

Issu de la gentry du Norfolk, député aux Communes en 1702, Robert Walpole est pendant toute sa vie politique demeuré fidèle au « parti » whig. Plusieurs fois ministre avant 1717, il domine la vie politique anglaise à partir de 1721 et jusqu'en 1742. Ses opinions le favorisent à une époque où la jeune dynastie de Hanovre craint le jacobitisme et se méfie des tories. Il bénéficie d'amitiés précieuse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-walpole/#i_14000

Pour citer l’article

Pierre JOANNON, « GEORGE II (1683-1760) - roi de Grande-Bretagne (1727-1760) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-ii/