WAGENSEIL GEORG CHRISTOPH (1715-1777)

Compositeur autrichien né à Vienne, élève pour la théorie, le clavecin et l'orgue du fameux Johann Joseph Fux, Wagenseil devient compositeur de la cour impériale en 1739, organiste de la chapelle de la veuve de l'empereur Joseph Ier en 1741, et maître de musique de la famille impériale en 1745. Lorsque, en 1762, Mozart, âgé de six ans, est présenté à la cour, il joue un concerto de Wagenseil et tient absolument à ce que ce soit son auteur qui lui tourne les pages. Célèbre en son temps comme compositeur de messes, de sonates, de concertos, de symphonies, il relève à ce titre de l'école préclassique autrichienne dont, vers 1760, s'inspireront le jeune Mozart et surtout le jeune Haydn. Wagenseil effectue deux voyages en Italie (Venise et Milan), et probablement un autre à Paris, en 1759. Ses dernières années sont assombries par des difficultés à la cour impériale et par la maladie ; il est déjà à moitié oublié lorsqu'il s'éteint à Vienne, au moment où le style classique de Haydn et de Mozart prend tout son essor.

—  Marc VIGNAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  WAGENSEIL GEORG CHRISTOPH (1715-1777)  » est également traité dans :

MONN GEORG MATHIAS (1717-1750)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 236 mots

Sans doute le plus doué parmi les compositeurs préclassiques autrichiens, né et mort à Vienne, Georg Mathias Monn est mentionné en 1731-1732 comme petit chanteur au monastère de Klosterneuburg ; en 1738 au plus tôt, il devient organiste de la toute récente Karlskirche de Vienne. Malgré sa célébrité comme pédagogue, on ne connaît le nom d'aucun de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-mathias-monn/#i_40609

Pour citer l’article

Marc VIGNAL, « WAGENSEIL GEORG CHRISTOPH - (1715-1777) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-christoph-wagenseil/