GÉNOCIDE AU RWANDA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Rwanda : milicien hutu

Rwanda : milicien hutu
Crédits : PA Photos

photographie

Génocide au Rwanda

Génocide au Rwanda
Crédits : Getty

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Le 6 avril 1994, un avion transportant le président rwandais Juvénal Habyarimana et son homologue burundais Cyprien Ntaryamira est abattu alors qu'il s'apprête à se poser à Kigali. Cet attentat, qui a lieu alors que des négociations sont en cours entre les Hutu (90 p. 100 de la population rwandaise) et la minorité tutsi représentée par le Front patriotique rwandais (F.P.R.), exacerbe les tensions qui minent la société rwandaise depuis que celle-ci s'est émancipée du joug colonial belge en 1962. Dans les jours qui suivent, les Hutu s'en prennent aux membres de la minorité tutsi, ainsi qu'aux Hutu modérés qui refusent de participer à ces exactions : en quelques semaines, entre 500 000 et un million de personnes – pour une population totale de 7 millions d'habitants – sont froidement et systématiquement exterminées par les miliciens du régime. Face à ce génocide qui déstabilise toute l'Afrique centrale, la communauté internationale tarde à réagir : une force d'interposition française tente, en juin, de créer une zone de sécurité dans le sud-ouest du pays (opération « Turquoise »), sans pouvoir apaiser le climat entre les communautés hutu et tutsi. Depuis novembre 1994, le Tribunal pénal international pour le Rwanda a jugé une centaine de personnes en vingt ans.

Rwanda : milicien hutu

photographie : Rwanda : milicien hutu

photographie

Milicien hutu, la machette à la main, en mars 1994. Dès le mois suivant débuteront à travers le pays de terrifiants massacres. 

Crédits : PA Photos

Afficher

Génocide au Rwanda

photographie : Génocide au Rwanda

photographie

Machettes au Rwanda. À partir du 7 avril 1994, ces outils agricoles sont devenus des armes dans les mains des Hutu pour exterminer la population tutsi. Le génocide, commencé le lendemain de l'assassinat du président rwandais Juvénal Habyarimana et du chef d'État burundais Cyprien Ntaryamira,... 

Crédits : Getty

Afficher

—  Olivier COMPAGNON

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine, université Sorbonne nouvelle, Institut des hautes études de l'Amérique latine

Classification

Les derniers événements

France – Rwanda. Arrestation en France de Félicien Kabuga. 16 mai - 3 juin 2020

Le 16, la police française arrête Félicien Kabuga, l’un des principaux responsables présumés du génocide commis au Rwanda en 1994, qui vivait depuis plusieurs années sous une fausse identité à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine). L’ancien homme d’affaires est inculpé depuis 1997 de génocide […] Lire la suite

Belgique. Condamnation de Fabien Neretse pour génocide. 20 décembre 2019

de la guerre civile au Rwanda. Il est notamment reconnu coupable d’avoir dénoncé des Tutsi habitant son quartier, dont trois membres d’une famille belgo-rwandaise. Il s’agit de la première condamnation pour génocide prononcée par la justice belge. […] Lire la suite

France – Rwanda. Annulation de la participation de la France aux commémorations du génocide tutsi. 5-7 avril 2014

Le 5, la France annule sa participation aux cérémonies commémoratives du vingtième anniversaire du génocide qui a fait quelque huit cent mille morts au Rwanda entre avril et juillet 1994. Celles-ci auront lieu le 7 à Kigali. Paris réagit aux propos tenus par le président Paul Kagame dans un […] Lire la suite

France – Rwanda. Condamnation d'un responsable du génocide de 1994. 14 mars 2014

Au terme de six ans de procédure, la cour d'assises de Paris, jugeant au titre de la compétence universelle, condamne Pascal Simbikangwa, ancien capitaine de la garde présidentielle rwandaise, à vingt-cinq ans de prison pour sa participation au génocide des Tutsi et pour sa complicité […] Lire la suite

Rwanda – France. Retournement dans l'enquête sur l'attentat contre le président Juvénal Habyarimana. 10 janvier 2012

Le juge français Marc Trévidic, chargé d'instruire le dossier de l'attentat qui a coûté la vie au président rwandais, le Hutu Juvénal Habyarimana, en avril 1994 et a entraîné le génocide des Tutsi, publie un rapport d'expertise qui contredit les conclusions de son prédécesseur Jean-Louis Bruguière […] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier COMPAGNON, « GÉNOCIDE AU RWANDA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/genocide-au-rwanda/