Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PIERNÉ GABRIEL (1863-1937)

Élève de Massenet, de Lavignac et de Franck, Pierné succède à celui-ci comme organiste à la tribune de Sainte-Clotilde (1890-1898). Grand prix de Rome en 1882, il partage son activité entre la direction d'orchestre et la composition. À la tête des concerts Colonne (1910-1934), il révèle de jeunes compositeurs comme Debussy, Roussel ou Stravinski et s'impose parmi les meilleures baguettes de sa génération.

Son métier de chef d'orchestre, faisant de lui un assimilateur, ne lui permet pas de créer une œuvre personnelle tranchée. Mais, dans ses créations, se révèlent un métier d'une sûreté absolue, une écriture limpide, une orchestration parfaite, le tout joint à une grande légèreté de touche, à la verve, à la délicatesse, à la souplesse. Son œuvre est très diverse : de grandes fresques chorales qui s'imposent par leur sincérité (L'An mil, 1897 ; La Croisade des enfants, 1905 ; Les Enfants à Bethléem, 1907 ; Saint François d'Assise, 1912), des opéras-comiques (Fragonard, 1934), des ballets (Cydalise et le Chèvre-pied, 1919 ; Impressions de music-hall, 1927), des pages symphoniques (Concertstück pour harpe, 1901 ; Paysages franciscains, 1920 ; Divertissement sur un thème pastoral, 1932), des musiques de scène (Ramuntcho, pour la pièce de Pierre Loti, 1908), de la musique de chambre et des mélodies.

— Alain PÂRIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer cet article

Alain PÂRIS. PIERNÉ GABRIEL (1863-1937) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • CHORALE MUSIQUE

    • Écrit par et
    • 3 100 mots
    ...de la France. Leur répertoire, en France du moins, demeura assez embryonnaire jusqu'au jour où s'organisèrent enfin les chorales scolaires sous l'impulsion entre autres de GabrielPierné, qui écrivit pour elles ses oratorios : La Croisade des enfants (1902) et Les Enfants à Bethléem (1907).
  • OPÉRETTE

    • Écrit par
    • 2 968 mots
    • 1 média
    ...sérieux commettront aussi quelques ouvrages qui ne seront guère que des « accidents » dans leur carrière. Et, à part L'Étoile de Chabrier (1877), ou le Fragonard de Gabriel Pierné (1934), on ne sait plus grand chose de la Phryné de Saint-Saëns ou du Rêve de Cinyras de Vincent d'Indy !
  • RAVEL MAURICE - (repères chronologiques)

    • Écrit par
    • 806 mots
    • 1 média

    7 mars 1875 Joseph-Maurice Ravel naît à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques).

    5 avril 1902 La Pavane pour une infante défunte, pour piano, est créée à la Société nationale de musique, à Paris (ancienne salle Pleyel), par Ricardo Viñes ; la version orchestrée par Ravel sera créée aux concerts...