GABORONE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Gaborone est une ville nouvelle, née avec le Botswana, le pays dont elle est la capitale. L'administration de ce qui était auparavant le protectorat britannique du Bechuanaland était en effet installée hors de ses frontières, à Mafeking (aujourd'hui Mafikeng), en Afrique du Sud. Alors que l'indépendance se préparait dans les années 1960, le transfert de la capitale dans le territoire devint une nécessité. Les candidatures des deux plus importantes localités, Lobatse et Francistown, furent rapidement écartées au profit de la construction d'une ville nouvelle. Le site retenu, autour du petit village de Gaberones, présentait plusieurs avantages : un terrain plat, la présence d'eau, et une position relativement centrale dans la partie habitée du pays, sur l'axe vital de la ligne de chemin de fer Le Cap-Bulawayo (Zimbabwe).

Botswana : carte administrative

Botswana : carte administrative

carte

Carte administrative du Botswana. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le centre de la nouvelle capitale était presque achevé à l'indépendance du Botswana en septembre 1966. Les autorités s'y étaient déjà installées l'année précédente. Depuis lors, Gaborone – son nom depuis 1969 –, souvent appelée « Gabs », est l'une des villes d'Afrique dont la croissance a été la plus rapide. Prévue pour 20 000 habitants, elle en comptait six fois plus en 1990, et sa population était de 230 000 habitants lors du recensement de 2011. Gaborone a d'ailleurs pris une certaine importance depuis qu'elle a été choisie comme siège de la Communauté des pays d'Afrique australe (SADC). Le cœur de la ville, aux immeubles modernes, est organisé autour d'une vaste esplanade, The Mall, conduisant du Parlement à l'hôtel de ville. Une bonne partie de l'animation se concentre cependant dans de vastes centres commerciaux en périphérie, où sont représentées toutes les chaînes sud-africaines, tant en matière de supermarchés que de restauration rapide... L'Afrique du Sud est à une dizaine de kilomètres.

—  Jean LIOU

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

10-19 septembre 1988 • Vatican - Afrique • Visite du pape Jean-Paul II en Afrique australe

de la réunion interrégionale des évêques d'Afrique méridionale où il demande aux Sud-Africains de combattre les « injustices de l'apartheid » par des « moyens pacifiques ». Le 13, le pape fait étape à Gaborone, capitale du Botswana, qu'il quitte le 14 en direction du Lesotho. Mais l'avion pontifical [...] Lire la suite

14-21 juin 1985 • Afrique du Sud - Botswana • Raid sud-africain à Gaborone

Le 14, des commandos sud-africains attaquent des installations de l'A.N.C. (Congrès national africain, mouvement anti-apartheid interdit en Afrique du Sud) à Gaborone, capitale du Botswana, faisant quinze morts, dont un enfant de six ans. Tandis que Pik Botha, ministre des Affaires étrangères sud [...] Lire la suite

9-30 avril 1981 • Namibie • Initiatives diplomatiques américaines pour l'avenir de la Namibie

À partir du 9, le secrétaire d'État adjoint américain chargé des affaires africaines, Chester Crocker, effectue un voyage diplomatique en Afrique australe. Il passe en particulier le 14 à Pretoria et le 16 à Gaborone au Botswana. Il esquisse un projet de règlement pour le Sud-Ouest africain [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean LIOU, « GABORONE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaborone/